Orobot : une créature préhistorique réincarnée en robot

Science

Par Olivier le

Orobot n’est pas n’importe quel robot. Conçu par des équipes de chercheurs de l’École Polytechnique de Lausanne et de l’université Humbolt de Berlin, il reproduit fidèlement la démarche d’une des plus anciennes créatures ayant vécu sur Terre.

Puisqu’il est encore impossible de cloner les dinosaures comme dans Jurassic Park, des scientifiques européens ont reproduit un Orobates pabsti, une étrange créature dont il existe non seulement un squelette complet, mais aussi des empreintes de pas fossilisées.

Impression 3D et servomoteurs

D’après les paléontologues, cet animal est apparu sur Terre il y a 300 millions d’années ; il serait l’ancêtre commun des reptiles, des amphibiens, et quelque part aussi des mammifères qui ont ensuite proliféré sur le plancher des vaches.

Reproduire en version robotisée l’Orobates pabsti a été l’occasion de confirmer ou d’infirmer plusieurs hypothèses autour de ces animaux préhistoriques. Ainsi, la démarche de l’Orobot indique que l’animal se déplaçait de manière « athlétique », à la manière d’un caïman. Mieux encore, alors qu’on s’attendait à ce qu’il reste collé à terre, Orobates pabsti était en mesure de se relever assez haut sur ses pattes.

Avant de concevoir ce robot, les chercheurs ont dû élaborer un modèle en 3D reproduit à partir du squelette. La machine, dont les composants ont été imprimés en 3D, embarque 28 servomoteurs. Elle mesure 1,20 mètre, ce qui est la taille de la créature.

Devant la réussite de ce projet, Orobot devrait faire des petits. D’autres fossiles vont ainsi être reproduits en robots. En attendant le clonage en bonne et due forme !

Source: RFI

Une réponse à “Orobot : une créature préhistorique réincarnée en robot”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *