Free : il est plus difficile de résilier un abonnement Freebox

Business

Par Olivier le

Il est plus maintenant plus difficile d’arrêter son abonnement Freebox. Le fournisseur d’accès a récemment renforcé sa procédure de résiliation.

Il ne suffit plus de se rendre dans son espace « Mon abonnement » sur le site de Free, qui permet d’imprimer simplement un courrier de résiliation type à envoyer au FAI. Le site Freenews a révélé que la procédure est maintenant plus complexe : Free ne propose désormais plus que des informations génériques sur la résiliation, ainsi que des liens vers les procédures adaptées à des cas spécifiques comme un déménagement.

Montrer patte blanche

Fini l’impression du courrier de résiliation en quelques clics, les abonnés devront faire une partie du travail. Pire encore, le site de Free n’indique même plus l’adresse postale pour envoyer le courrier, proposant à la place de passer un appel au 3244 pour connaitre cette fameuse adresse. Et peut-être se voir proposé de rester chez Free…

Freenews a tenté l’expérience, et le résultat n’est pas à l’honneur de l’opérateur. Il faut d’abord appeler à des horaires précis, donner plusieurs informations (adresse e-mail, numéro de téléphone…), et croiser les doigts avant d’obtenir enfin l’adresse tant désirée : le service résiliation était en effet injoignable lors du test !

Pour information, la dernière adresse connue à laquelle envoyer son courrier de résiliation est la suivante : Free Résiliations, C/O PUBLIDISPATCH, 6, rue Désir Prévost, 91075 BONDOUFLE. Ces nouvelles barrières mises en place par le fournisseur d’accès sont une mauvaise nouvelle, en particulier pour les clients qui viennent chercher chez Free un peu de l’esprit « trublion » qui était la marque de fabrique de l’entreprise.