Hubble découvre une nouvelle galaxie naine

Espace

Par Julie le

Lancé en 1990, le télescope spatial Hubble réserve encore bien des surprises. Alors qu’il observait l’amas globulaire NGC 6752, c’est une galaxie naine que le télescope à découvert un peu par hasard.

crédits : Hubble USA

Un heureux hasard

Elle est apparue sur l’une des images du télescope, presque en dehors du cadre. Les scientifiques chargés de la publication de Monthly Notices of the Royal Astronomical Society : Letters, ont remarqué un amas de petites étoiles, très peu lumineuses. C’est seulement après avoir analysé leur luminosité et température, qu’ils ont compris qu’elle ne faisait pas partie de l’amas globulaire NGC 6752, mais se trouvait en fait à trente millions d’années-lumière de celle qu’on appelle aussi “l’étoile de mer”.

Fossile de l’univers

Bedin 1, du nom d’un des auteurs de la publication, est une nouvelle galaxie vieille de 13 milliards d’années. Elle se situe dans le voisinage de la Voie lactée, et ferait sans doute partie des toutes premières galaxies. Elle n’aurait pas, selon les scientifiques, interagi avec d’autres galaxies. Les scientifiques la comparent en taille avec la galaxie du Toucan, découverte en 1990 par R.J Lavery. Bedin 1 mesure environ 3.000 années-lumière alors que la Voie lactée en mesure 100 0000. Cette galaxie naine serait âgée de 13 milliards d’années. Après avoir observé avec précision son faible spectre lumineux, environ 1000 fois inférieur à notre galaxie, les chercheurs ont démontré que cette galaxie naine était très faible en concentration de métaux. Cela voudrait dire selon les scientifiques que les étoiles de Bedin 1 sont très vieilles.

Après 30 ans de bons et loyaux services, le télescope spatial piloté depuis la Terre devrait être remplacé en 2021 par une version plus performante. Le télescope spatial James-Webb permettra contrairement à Hubble l’observation à l’infrarouge.