Samsung arrête les platines Blu-Ray et vise le 100% dématérialisé

Hardware

Par Henri le

Le géant coréen a profité du salon qu’il organise au Portugal pour annoncer qu’il ne renouvellera pas sa gamme de lecteurs optiques.

Voici une nouvelle qui va donner du grain à moudre à ceux qui estiment que le support physique est destiné à mourir. Nous étions présents lors du Samsung Forum qui se déroulait à Porto, et nous avons ainsi pu découvrir la nouvelle gamme de téléviseurs Qled de la marque. Cette dernière en a également profité pour annoncer qu’elle ne fabriquerait plus de platines Blu-ray et Ultra HD Blu-ray. Les derniers modèles 4K sortis des usines du coréen seront donc le UBD-M7500 et le UBD-M9500.

C’est une décision marquante pour l’industrie, notamment pour tous ceux qui produisent et vendent du contenu sur un support physique. La marque l’avait tout de même plus ou moins annoncé en ne renouvelant pas ses platines Blu-ray/HDD depuis un moment.

La platine UBD-M9500

Elle vise désormais la dématérialisation totale des contenus, facilitée par la démocratisation des smart TV qu’elle produit largement. Il faut dire que le succès d’applications comme Netflix, OCS ou Molotov montre un véritable engouement pour ce type de contenus, même si la qualité d’image et de son n’est actuellement pas aussi bonne que celle du support physique.

On vous en parlait récemment, mais le format n’est d’ailleurs pas vraiment menacé, notamment car d’autres marques se lancent toujours dans la conception de platine haut de gamme. Le marché des consoles est et devrait encore rester un grand pourvoyeur de disque physique bien que les achats en ligne augmentent d’années en années. Mais à long terme, le marché devrait se destiner à un public plus restreint, qui tient particulièrement à posséder les œuvres, ou aux amateurs d’éditions collector.