La sonde Hayabusa 2 a tiré sur la surface de Ryugu

Espace

Par Olivier le

L’humanité continue d’explorer l’espace par procuration. La sonde Hayabusa 2 est parvenue à atterrir sur l’astéroïde Ryugu pour récupérer des petits morceaux du caillou.

Depuis septembre dernier, la sonde japonaise Hayabusa 2 tourne autour de Ryugu, un astéroïde qui intéresse particulièrement les scientifiques. L’appareil, qui a mis plusieurs années avant d’atteindre son objectif, n’a pas perdu de temps pour cocher sa liste de missions à accomplir.

Mission : récupérer des échantillons

La sonde est tout d’abord parvenue à envoyer deux petits robots afin d’étudier la surface de l’astéroïde et prendre quelques photos. Il était maintenant temps que Hayabusa 2 descende voir de plus près de quoi il retourne. La descente a débuté le 21 février, sous l’œil inquiet de l’agence spatiale japonaise : tant que la sonde demeurait sur le caillou, aucune communication avec la Terre n’était possible.

Il a fallu que Hayabusa 2 redécolle de Ryugu pour rétablir les canaux de communication. Les résultats de l’opération ne sont pas encore connus, mais au moins la sonde est toujours opérationnelle.

Le prélèvement consistait à tirer une balle à la surface de l’astéroïde, ce qui a permis à la sonde de récolter des petits morceaux de l’objet spatial. L’opération aurait dû s’effectuer en octobre dernier, mais les scientifiques ont découvert que Ryugu présentait un sol plus difficile que prévu.

Si cette tentative est couronnée de succès, Hayabusa 2 enverra un explosif afin de creuser un cratère et récolter davantage de fragments. La sonde doit quitter son caillou galactique en décembre pour revenir sur Terre avec ses précieux échantillons, sans doute fin 2020.