Netflix : la série d’anticipation française Osmosis s’offre son premier trailer

Série

Par Manon le

Osmosis, la série Netflix made in France, dévoile enfin son premier trailer. Attendue pour fin mars sur la plateforme de streaming, les premières images nous dévoilent une trame qui prend par les émotions et attise la curiosité. En effet, la science-fiction se met cette fois-ci au service des âmes en peine d’amour.

Après la politique dans Marseille puis la comédie romantique dans Plan Cœur, Netflix France s’essaye maintenant à la science-fiction et révèle finalement son premier trailer. Espérons seulement que cette fois-ci, le succès sera au rendez-vous… Cette série d’anticipation en huit épisodes prend racine dans la capitale française et nous conte l’histoire d’âmes en peine d’amour. Rien d’original jusque-là, me direz-vous. Mais c’est là qu’intervient la science-fiction : osmosis est en fait une application qui garantit à n’importe qui de trouver son âme sœur.

 « Et si la science pouvait garantir le véritable amour ? »

Cette nouvelle série écrite par Audrey Fouché (Les revenants) s’inspire d’une web-série de Arte et elle n’est pas également sans rappeler l’épisode Hang the DJ de Black Mirror. Bienvenue à Paris dans un futur proche où les problématiques semblent être les mêmes que les nôtres. Trouver l’amour semble toujours être au centre de toutes les préoccupations mais une poignée de chanceux vont avoir l’honneur de participer à « une expérience révolutionnaire »…

Cependant trouver son âme sœur n’est pas sans risque : « tu participes à un protocole d’étude et dans toute étude, il y a une marge d’erreur ». Au fur et à mesure du trailer, les images s’intensifient en même temps que le rythme. C’est haletant et on comprend bien que l’expérience pourrait mal tourner. En effet, « L’amour parfois ça fait mal ». Alors êtes-vous vraiment prêt à tout risquer pour trouver votre âme sœur ? N’y a-t-il pas toujours un prix à payer quand il est question d’amour ? Si le thème sur lequel s’appuie Osmosis est on ne peut plus commun, on espère bien qu’elle saura bousculer les codes du genre pour mieux nous surprendre.

Côté casting, on retrouvera Hugo Becker (Gossip Girl), Agathe Bonitzer (La Belle et la Bête), Laurent Delbecque (Jeune et Jolie) ou encore Nicolas Van Bevernen (Le chant du loup). Pour découvrir tout ce beau monde à l’oeuvre, il faudra attendre le 29 mars prochain, date officielle de la sortie de Osmosis sur Netflix.