Cette main robotique est d’une agilité sans précédent

Cette main robotique souple utilise la méthode de l’auto-apprentissage machine pour manipuler des objets à la perfection, au point que les gestes semblent humains.

Cette main robotique articulée souple est d’une dextérité ultra-précise et sans précédent. Son nom, c’est la BionicSoftHand, mise au point par les ingénieurs de l’entreprise Festo. Le secret de leur prouesse, c’est d’avoir utilisé le même principe d’anticipation et de calcul prédictif des gestes que dans le cerveau de l’homme. Cette technique de manipulation est gérée par le subconscient et se développe progressivement au cours des premières années de l’enfance par apprentissage. C’est exactement la méthode qu’ont retenu les chercheurs qui ont utilisé une intelligence artificielle avec de l’apprentissage machine pour parvenir au même résultat.

Outre son habileté extraordinaire, cette main à l’avantage d’être totalement souple. Aucune structure simili-osseuse n’est présente à l’intérieur. Pour fonctionner, les doigts sont constitués d’une multitude de coussinets gonflables et dégonflables en une fraction de seconde, recouvert d’un tissu élastique. Le mécanisme a quelque chose de comparable à celui des muscles et tendons qui constituent notre corps, les os en moins. Cette solution a été retenue pour une raison évidente de sécurité pour le contact humain, évitant les risques de blessures causées par les mécanismes rigides en métal et plastique.

La main est parsemée de nombreux capteurs de mouvement et de force reliés par des câbles flexibles directement tissés dans la peau artificielle. Ainsi équipé, il est doté d’un sens du touché très précis lui aussi comparable à celui de l’homme. Le tout combiné, BionicSoftHand apprend petit à petit à saisir et manipuler des objets, et effectuer des tâches. C’est en donnant un objet associé à un objectif que la main apprend à le maitriser en commettant des milliers d’essais et d’erreurs, le fondement même de l’auto-apprentissage machine. C’est un peu comme un enfant qui apprend à tenir un verre et boire de l’eau seul.

Une prouesse technologique qui pourrait s’avérer très utile pour accélérer le développement de robots domestiques et les rendre plus habiles et dotés de plus de fonctionnalités, le tout pour un coût moindre.

Source: Gizmodo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *