Rayures sur les voiture, les smartphones… Grâce à ce spray magique, elles ne seront bientôt qu’un mauvais souvenir

Automobile

Par Julie Hay le

Et si réparer n’importe quelle rayure avec de la chaleur devenait possible ? Des chercheurs ont mis au point une laque qui permet de supprimer les rayures et de protéger la surface. La technologie pourrait à terme être applicable à nos précieux smartphones qui sont souvent les proies de griffures dérangeantes.  

Les chercheurs du Leibniz Institute for New Material et de l’université de Saarland en Allemagne ont développé de nouveaux matériaux, capable de combler les petites rayures. Ils utilisent une molécule de maïs en forme d’anneau, appelée cyclodextrine. Cette molécule cage permet d’encapsuler d’autres molécules. Avec la chaleur, elles se déplacent et viennent combler les trous des rayures. “Le réseau de molécules qui en résulte est flexible et élastique comme un collant” explique Carsten Becker-Willinger, chef de la division des experts en nanotechnologie de l’Institute for New Material (INM). Après plusieurs heures d’exposition à la chaleur, le matériel retrouve son état normal, mais les scientifiques sont allés plus loin et ont réduit la durée d’exposition. Une minute à 100 °C suffit à réparer les griffures sur les carrosseries de voitures. Cette technologie permettra d’améliorer le processus de réparation souvent très coûteux pour des rayures peu profonde. La peinture pourrait même être appliquée en prévention comme l’explique le directeur de recherche, “Dans le cadre de nombreux tests d’application, nous avons étudié les surfaces pré-peintes sur lesquelles nous avons appliqué le nouveau revêtement comme une finition.”

Vers une solution pour les écrans

Une clé ou une pièce de monnaie, il n’en faut pas beaucoup pour rayer nos précieux smartphones. Problème, le coût du remplacement de l’écran est parfois trop onéreux les utilisateurs. Les recherches de l’INM pourraient apporter une nouvelle solution et permettre de régler ce désagrément à moindre coût. Dans le futur, appliquer une simple couche de laque sur nos écrans pourrait leur permettre de gagner le combat face aux clés. Pour l’instant, une telle utilisation n’est pas encore envisageable puisque la chaleur nécessaire à la réparation est bien trop élevée pour l’électronique à l’intérieur de nos téléphones. L’appliquer en prévention pourrait être une solution, mais il faut d’abord s’assurer que cela ne perturbe pas la visibilité et l’utilisation du tactile.

Dans le futur, un petit spray de cyclodextrine pourrait suffire à réparer les rayures de nos téléphones, voitures et pourquoi pas lunettes ? Affaire à suivre…