Airbnb : Un client découvre (encore) des caméras dans son logement

apps

Par Amandine Jonniaux le

Ce n’est pas la première fois que la situation arrive, et si la société assure se battre contre ce genre de pratiques, le client en question affirme qu’Airbnb ne l’a pas suffisamment pris au sérieux dans cette affaire, pourtant problématique.

Crédits : Stafford GREEN via Pixabay CC

C’est en rentrant d’un dîner avec sa petite-amie que Max Vest, client Airb&b ayant loué un logement à Miami pour quelques jours, s’est retrouvé nez à nez avec deux caméras de surveillance. Placées dans la chambre, face à son lit, et en train de tourner, ces dernières ont rapidement été désactivées par le client, qui a eu le réflexe de prendre les cartes mémoires des appareils avant de quitter l’appartement en pleine nuit. Interrogé par le site The Atlantic, Max explique : “Je ne savais pas si nous étions observés en direct, mais les caméras étaient capables de streamer en live. Le propriétaire pouvait donc potentiellement nous regarder. N’importe qui aurait pu nous regarder”.

Airbnb fait-il vraiment le nécessaire ?

Inquiets d’une éventuelle réaction du propriétaire, Max et sa petite-amie ont quitté le logement en pleine nuit, en prenant soin d’appeler immédiatement Airbnb. Après leur avoir trouvé une chambre d’hôtel, le site a finalement retiré le logement de son catalogue, et remboursé le prix du séjour aux clients. Néanmoins, le principal intéressé semble convaincu que le site n’a pas tout fait pour éviter la situation, au point qu’il prévoit d’engager des poursuites judiciaires.

“Ce n’est pas seulement une expérience négative, c’était un acte criminel” – Max Vest, client Airbnb

Airbnb autorise la présence de caméras dans un logement à condition de ne pas les placer dans la salle de bain, ou dans une chambre. Leur emplacement et angle de prise de vue doivent par ailleurs être notifiés aux clients. Contacté par The Atlantic, Airbnb a assuré prendre “extrêmement au sérieux” l’intimité de ses clients, ajoutant que leur sécurité était une “priorité absolue”. Ce n’est pourtant pas la première fois que des locataires trouvent des caméras dans un logement loué par la firme américaine.