Les découvertes encourageantes de TESS, le chasseur de planètes

Espace

Par Olivier le

Un an après son lancement dans l’espace, le satellite TESS de la Nasa produit des résultats encourageants : il a ainsi découvert une exoplanète de la taille de la Terre.

TESS. Image : Nasa

TESS, pour Transiting Exoplanet Survey Satellite, a décollé du plancher des vaches l’an dernier. Depuis, le satellite — qui succède au télescope spatial Kepler — n’a pas chômé. Il a repéré dix planètes plus petites que Neptune, dont tout récemment une dont la taille est proche de celle de la Terre.

Une exoplanète hostile

Cette exoplanète baptisée HD21749c est située à 53 années-lumière de la Terre. Si sa surface est solide, son environnement la rend inhabitable pour les humains : la surface chauffe jusqu’à 800 degrés Fahrenheit. La planète réalise une révolution autour de son étoile d’une durée de 7,8 jours.

HD21749c n’est donc pas une très bonne candidate pour la vie, et encore moins pour devenir une colonie humaine. Malgré tout, la chasse à l’exoplanète se poursuit pour TESS, et les découvertes obtenues jusqu’à présent donnent bon espoir que la mission sera dument remplie. Le télescope spatial doit en effet cataloguer des centaines de planètes en dehors de notre système solaire, en se concentrant tout particulièrement sur quelque 300 exoplanètes d’une taille similaire à la Terre.

Avant de tomber en panne de carburant, Kepler était parvenu à recenser 2.662 planètes, mais toutes situées tellement loin que leur étude était rendue quasiment impossible. TESS s’intéresse à des cailloux beaucoup plus proches (toutes proportions gardées) de la Terre.

Source: Nasa