Instagram réfléchit à supprimer les likes

apps

Par Amandine Jonniaux le

Un changement de taille, destiné à rendre le réseau social plus sain.

Crédits geralt via Pixabay CC

La nouveauté n’est pas encore officielle, mais elle fait déjà trembler les influenceurs adeptes du réseau social. Comme l’a révélé Jane Manchun Wong, experte en sécurité et rétroingénierie après une visite dans les locaux d’Instagram, la plateforme de partage de photo pourrait bientôt abandonner les likes apparaissant sous une publication. Si la nouvelle n’a pas encore été officialisée, la suppression des likes aurait pour objectif de rendre plus sain le réseau social, souvent accusé de générer un sentiment de solitude et de mal-être chez ses utilisateurs.

“Nous voulons que vos followers se concentrent sur ce que vous partagez et non sur le nombre de personnes qui aiment vos photos” – Instagram

Instagram ou le culte de la perfection

Instagram est l’une des plateformes sociales les plus influentes de notre époque. Mais face à des clichés idylliques (et souvent retouchés) de célébrités et d’influenceurs à la vie et aux formes parfaites, difficile de rivaliser. Selon une étude réalisée par le Human Comuter Institute de l’université de Carnegie-Mellon, comparer sa vie normale à celle fantasmée d’une star des réseaux sociaux pourrait en effet aller jusqu’à engendrer un comportement dépressif chez certains utilisateurs.

Instagram n’est pas la seule plateforme à réfléchir à la pression sociale engendrée par ses outils. Cette semaine, le PDG de Twitter Jack Dorsey a évoqué lors d’une conférence que s’il devait repenser son réseau social, il ne “mettrait pas autant en avant le nombre d’abonnés”, ni le “nombre de likes”.

Rien de concret pour le moment

Si les likes ne sont évidemment pas la principale cause du mal-être évoqué par les chercheurs, la course aux mentions “j’aime” après la publication d’une photo pourrait cependant contribuer à de potentiels effets négatifs du réseau social. Pour autant, supprimer un tel paramètre pourrait poser de gros problème aux influenceurs, rémunérés par les marques en fonction de leur nombre d’abonnés et de leur popularité. Une nouveauté à prendre avec beaucoup de précautions donc, puisque même si Instagram travaille actuellement sur un tel projet, rien ne prouve que ce dernier sera réellement déployé. 

Source: CNN