Google supprime les applications du chinois Do Global, qui totalisent plus d’un demi-milliard de téléchargements

Android

Par Henri le

Google est devenu intransigeant avec ceux qui violent la politique du Play Store. Quel que soit le succès de leur application. Le chinois Do Global vient d’en faire les frais.

Google a visiblement fini de jouer. La firme de Mountain View, qui fait de gros efforts pour prouver à ses clients qu’elle désire respecter leur vie privée vient de bannir 46 applications de la firme chinoise Do Global (en partie détenu par Baidu) sur son Play Store pour utilisation abusive de ses services. Il ne s’agit pas là d’un obscur fournisseur puisque BuzzFeed précise que les applications en question comptabilisent plus de 600 millions de téléchargements.

« Nous enquêtons activement sur les comportements malveillants, et lorsque nous estimons qu’il y a un abus, nous prenons nos responsabilités. Et empêcher la possibilité d’un développeur à monétiser son application via AdMob et publier sur le Play Store en fait partie. »

Tout a commencé lorsque BuzzFeed a découvert que certaines des applications concernées avaient récolté des informations sur les utilisateurs sans leur consentement. Il s’agissait notamment de « Camera Selfie », « Total Cleaner », « Smart Cooler », « RAM Master », « AIO » et « Omni Cleaner ».

Crédits : Google Play Store via BuzzFFeed

Le site précise que ces dernières ont volontairement provoqué des clics sur des publicités en arrière-plan, que l’utilisateur l’ait décidé ou non. Cela fait un moment que Google fait la chasse à ce type de fraudes publicitaires, mais il s’agit là d’un des plus importants bannissements de la plateforme depuis très longtemps.

Do Global a par ailleurs livré un communiqué étonnant, ou elle remercie BuzzFeed pour son article et admet des « irrégularités » tout en comprenant le sérieux de ces allégations. La société explique qu’elle accepte la décision de Google et va mener une enquête interne sur la question.