Game of Thrones : après le gobelet Starbucks, voici le top 5 des erreurs dans la série !

Série

Par Remi Lou le

Bien avant la foule de réactions qu’a entrainée l’oubli du fameux gobelet de café dans l’épisode 4 de la saison 8 du show phare de HBO, il faut savoir que la production de la série a commis quelques erreurs par le passé. On fait le point avec un top 5 des plus grosses bourdes de Game of Thrones.

C’est certainement la scène la plus mémorable de l’épisode 4 de la saison 8 de Game of Thrones, ces quelques secondes du banquet à Winterfell dans lesquelles on voit apparaitre un gobelet d’une célèbre marque de café américaine devant Daenerys dans la pénombre. Bien qu’il soit discret, cet oubli n’a pas échappé aux internautes, qui se sont rapidement déchaîné sur les réseaux sociaux, jusqu’à décrocher une réaction de la part de HBO. Sous la pression populaire, la productrice du show a en effet présenté ses excuses en confirmant que le gobelet oublié était bien une erreur.

Pourtant, avant ce fâcheux événement du dernier épisode en date, la série de HBO a multiplié les petites bourdes dans les saisons précédentes. On vous a concocté un petit top 5 des plus grosses erreurs repérées dans Game of Thrones !

5 : Quand l’archère ne sait pas tirer

Ygritte, la sauvageonne dont tombe amoureux Jon Snow est censé être un pro du tir à l’arc, en théorie… En effet, les connaisseurs auront remarqué que Ygritte a une drôle de façon de tenir son arme, en mettant sa flèche du mauvais côté, et en tendant la corde avec 4 doigts, deux signes qui ne trompent pas les vrais archers, et qui sont des erreurs communes chez les novices.

Crédit : @HBO

4 : Les vêtements brûlent, mais pas les cheveux ?

Alors qu’elle donne naissance à ses dragons dans les flammes, Daenerys Targaryen réapparaît avec ses enfants à écailles sans aucun vêtement. Forcément, les flammes se sont occupées de les calciner. En revanche, les cheveux de la belle blonde sont intacts, quand bien même elle se retrouve sans un poil sur le caillou dans les romans. 

Crédit : @HBO

3 : L’or, ça se fond ? (oui mais pas avec des outils rudimentaires)

Dans la première saison du show, les Dothraki font fondre de l’or pour le renverser sur Viserys. Le problème, c’est que cette tribu est tellement primitive qu’on se demande bien comment ils ont réussi à faire fondre de l’or avec leur technologie, alors que ce matériau nécessite d’être bouilli à près de 1060 degrés avec des instruments bien spécifiques. Mais après tout, pourquoi pas.

Crédit : @HBO

2 : Quand Joffrey devient un Stark (dans le générique)

Ce détail ne sera pas passé inaperçu auprès des fans de la série, et a été repéré par Huffpost. Dans le générique de l’épisode 6 de la saison 2, on peut voir le symbole des Stark (le loup) juste à côté du nom de l’acteur qui interprète Joffrey Baratheon, quand bien même celui-ci porte habituellement le blason des Baratheon (le Cerf). Une grave erreur au vu de l’histoire houleuse entre Joffrey et les Stark…

Crédit : @Huffpost

1 : Un chargeur d’ordinateur à côté de Stannis Baratheon ?

Dans la lignée du gobelet de café oublié dans l’épisode 4 de la dernière saison de Game of Thrones, on peut facilement discerner un chargeur d’ordinateur sous la jambe de Stannis Baratheon dans la cinquième saison du show. Une sacrée erreur, d’autant plus que, contrairement au gobelet Starbucks, la scène est bien éclairée cette fois-ci. D’ailleurs, on se demande bien ce qu’un chargeur d’ordinateur faisait là, notamment durant une scène cruciale de la série, celle dans laquelle le Baratheon rend l’âme.

Crédit : @HBO

Mais aussi des faux raccords

Outre les erreurs, que ce soit des éléments oubliés ou des phénomènes illogiques, la série a également multiplié les faux raccords. Entre la main de Catelyn Stark qui disparaît subitement, les mains de Daenerys et de Jorah qui s’inversent entre deux plans, ou la cicatrice de Jon Snow qui change de place, il y a de quoi faire. Une chose est sûre, le gobelet Starbucks de la saison 8 n’est pas la première erreur de la production de Game of Thrones. On espère que ce sera la dernière.