Elargissement du pénis : une étude confirme le peu d’efficacité de ces opérations

Science

Par Amandine Jonniaux le

Non seulement l’intervention est particulièrement douloureuse, mais elle est aussi généralement inefficace selon les résultats d’une récente étude.

Crédits JDG

Avec 513 pénoplasties réalisées en France en 2018 (estimation du Dr Gilbert Vitale président de la Société française des chirurgiens esthétiques plasticiens), les opérations chirurgicales liées à l’agrandissement ou à l’élargissement du pénis touchent toutes les classes sociales. Pourtant, un récente étude britannique publiée dans la revue Sexual Medicine Review vient de dévoiler que la plupart des hommes ayant recours à une pénoplastie se faisaient tout simplement… arnaquer.

Selon le rapport, rédigé par plusieurs chercheurs et médecins de l’Institut King’s College de Londres, non seulement les opérations de chirurgie esthétique pénienne auraient “des taux de satisfaction très faibles” (seulement 20%) mais en plus, ce type d’interventions comprendrait surtout “un risque important de complications majeures, notamment des déformations du pénis, ainsi que des dysfonctionnements érectiles”. Le tout pour des prix relativement conséquents, environ 4 000 € l’intervention.

Un mal-être souvent injustifié

Si le nombre d’hommes ayant recours à une pénoplastie chaque année reste plutôt faible, notamment par rapport aux chiffres de la chirurgie esthétique intime chez la femme, l’étude révèle que les candidats à une telle opération sont souvent (et étonnamment) plutôt bien pourvus. Comme l’expliquait récemment Gordon Muir au Gardian : “Beaucoup d’hommes souhaitant subir ce type d’intervention ont un pénis de taille moyenne, mais croient que leur taille est insuffisante. (…) Ces procédures ne devraient presque jamais être effectuées”. En cas de réel complexe, l’étude préconise plutôt de faire appel à des spécialistes en développement personnel, ou d’utiliser des extenseurs péniens, une méthode également très controversée, mais qui a le mérite de coûter moins cher qu’une intervention chirurgicale.  

Il est toujours bon de rappeler qu’au repos, la taille moyenne d’un pénis se situe entre 7,5 et 12 cm (entre 12 et 17 en érection), et que cette dernière n’influe pas du tout sur la fertilité ou le plaisir sexuel. De quoi nous faire voir d’un autre œil tous les spams “enlarge your penis” qui polluent nos boîtes mail et les sites pour adultes, et qui clament haut et fort qu’un homme, un vrai, a un engin de 25 cm.