Huawei : Donald Trump pourrait l’intégrer à un accord commercial avec la Chine

Business

Par Remi Lou le

La guerre fait rage entre Huawei et les États-Unis, mais elle pourrait être de courte durée. Pour la première fois depuis lundi et la décision de Washington d’interdire aux entreprises américaines de collaborer avec Huawei, le Président américain évoque le sort du géant chinois.

Le géant chinois est pris dans un véritable tourbillon depuis lundi, alors que la firme a été placé sur une liste d’entreprises jugées « dangereuses » par Washington. Depuis, des entreprises comme Google, Intel, Microsoft, Qualcomm ou encore ARM ont dû cesser leurs activités avec la firme chinoise, provoquant de facto un raz-de-marée dans le petit monde de la tech.

Alors que la situation de Huawei semble empirer de jour en jour, la dernière déclaration de Trump entrouvre la porte à une résolution du conflit. Pour la première fois, le Président des États-Unis s’est exprimé sur le sort de Huawei. Donald Trump a laissé entendre que le cas du géant chinois serait sujet à discussion lors des négociations commerciales avec Pékin.

« Huawei est quelque chose de très dangereux. Quand vous regardez ce qu’ils ont fait d’un point de vue de la sécurité, d’un point de vue militaire. Très dangereux. Mais il est possible que Huawei soit inclus dans un accord commercial. Si on a un accord je vois bien Huawei inclus d’une manière ou d’une autre » a indiqué Donald Trump.

Pour information, le Président américain devrait rencontrer le Président Chinois Xi Jinpin au G20 les 28 et 29 juin prochains au Japon.

Huawei va-t-il récupérer Android ?

Huawei pourrait-il alors récupérer sa licence Android auprès de Google ? La situation reste incertaine. Une chose est sûre, si la firme chinoise met en avant son projet d’OS mobile maison, la tâche semble trop vaste et complexe pour que les affaires de Huawei ne soient pas durement touchées dans l’intervalle si les restrictions sont maintenues. D’autant que dans ce cas de figure, Google serait loin d’être le seul partenaire qui serait amené à prendre ses distances avec Huawei. Intel, Qualcomm, pour ne citer qu’eux, lui ont également emboîté le pas. Et les derniers éléments dévoilés hier suggèrent qu’ARM cessera également de collaborer avec Huawei si les Etats-Unis ne reviennent pas sur leur décision ce qui porte un coup très sévère au géant chinois puisque celui-ci s’appuie sur l’architecture ARM pour élaborer ses processeurs « maison » Kirin. 

12 réponses à “Huawei : Donald Trump pourrait l’intégrer à un accord commercial avec la Chine”

  1. ah? cool en espérant que huawei puis s’en sortir blanchit ( vu qu’il n’y a pas de preuve)
    n’ empêches que c’est il passé? pékin a sorti un bon gros dossier ou bien les sociétés américaines étant tout aussi perdantes dans l’histoire a ne plus founir des composants a huawei ?🙃 🙃

  2. que du pipeau tout ça android est OPEN SOURCE (on peut juste empêcher huawei de INCLURE les applis de google PRE INSTALLÉES rien empêche l’utilisateur final de les installer …c’est du baratin pour les illettrées  en Tech qui sait pas faire le O avec une souris qui vont courir a acheter Samsung ou i caca pas que huawei a plus d’android  aaaarg la catastrophe.. MDR si les chinois il veut « tururut » pour les « ricanos » puisque tout est fabrique en chine meme se iphones pourris a apple je pense que Donald le canard il se tire une balle dans le pied c con

  3. en espérant que les chinois continuent a PERMETTRE aux entreprise AMERICANES  (BAS COÛT DE FABRICATION) de continuer a fabriquer des IPHONES de SAMSUNGS ETC destines aux maîtres et police du monde LES AMERICANOS !!!

  4. fais toi l’effort de compréhension …moi je déjà expose mon point de vu de la poudre aux yeux le temps le montrera 

  5. Coucou , oui open source oui , mais que AOSP (Android Open Source Project) , les applis google n’y sont pas installées, la licence qu’a retiré Google c’est celle qui permet d’utiliser les applications Google (Playstore par exemple) , car Huawei peut toujours utiliser AOSP , mais pas les applis google !
    si pas de playstore , pas de facebook , pas de whatsapp , pas de beaucoup de chose en faite , car meme si on peut les installer via APK , c’est très rédhibitoire pour les personnes lambda.

  6. il est interdit de PRE installer les aplis google mais RIEN EMPÊCHE L’UTILISATEUR FINAL A LES INSTALLER en gros …. ça tu le fait TOUT SEUL A LA MAISON COMME UN GRAND c’est pas google qui va décider ce que JE PEUX OU JE PEUX PAS INSTALLER SUR MA « BECANE »  SMARTPHONE/ORDI je installe ce que je veux puisque ce moi le propriétaire du matos point barre cette histoire c’est du pipeau pour endormir les gents qui sont pas trop cales a les faire croire que ça i e il faut courir acheter SAMSUNG… c’est une simple guerre commerciale pas que Huawei a détrône l’intouchable RICANO Apple c tout ..(qui d’ailleurs fait fabriquer ses iphones en chine pour les mémés gamins de dix anneés qui colle « vôtres » baskets « nike »

  7. mec , toi tu peux le faire , 99% des gens non , c’est pas simple de dire à une personne qu’il doit retirer le Lock du bootloader , installer un nouveau Recovery , telecharger les Gapp de ta version Android , copier le zip dans la racine , boot en recovery , wipe puis installer le zip , pour au final rater une étape et se retrouver avec un smartphone brick ????
    on sait tous que c’est une guere comerciale , mais ce n’est pas toi qui peut installer ton Gapp tout seule qui va faire vivre Huawei …
    n’oublie pas que les smartphones , pour Huawei , c’est rien du tout comparé à ses activités sont les télécoms .

  8. On est d’accord… mais je rejoins ncis_pin, il faut faire un effort. l’effort est à faire sur la forme et non sur le fond. Ton message est pertinent mais aussi particulièrement indigeste et limite illisible. il est un frein à ton propos, c’est dommage…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *