Netflix menace de boycotter la Géorgie si la loi anti avortement est appliquée

La plateforme de SVOD tourne régulièrement en Géorgie pour les besoins de ses productions originales, mais n’a pas hésité à se positionner fermement contre les mesures anti-avortement adoptées par l’état américain.

Crédits Netflix / Sex Education

Adoptée fin mars pour une application définitive en janvier 2020, cette loi vise à interdire l’avortement dès les premiers battements de cœur du fœtus, soit à la quatrième semaine de grossesse (ou sixième semaine aménorrhée). Un stade encore précoce, puisqu’à titre de comparaison, la France autorise l’interruption volontaire de grossesse jusqu’à 12 semaines de grossesse.

Comme plusieurs états américains avant elle, la Géorgie semble donc avoir décidé de s’engager dans la lutte contre le droit à l’avortement. Une mesure qui n’a pas plu à Netflix. La plateforme de SVOD américaine y tourne bon nombre de ses programmes, et si certains acteurs et producteurs ont déjà annoncé qu’ils arrêteraient de tourner en Géorgie, le géant américain a lui aussi décidé de prendre position sur le sujet, en déclarant : “Nous employons de nombreuses femmes sur des productions en Géorgie, dont les droits, comme ceux de millions d’autres, subiront des restrictions sévères en raison de cette loi. Étant donné que la législation n’est pas encore entrée en vigueur, nous continuerons à tourner là-bas, tout en soutenant aussi les partenaires et les artistes qui ont choisi de ne pas le faire”.

“Si la loi devait être appliquée, nous aurions une réflexion sur la totalité de nos investissements en Géorgie” – Netflix

Ces déclarations font de Netflix le premier géant industriel a réellement oser se positionner sur le sujet de la loi contre le droit à l’avortement votée il y a quelques mois en Géorgie. Connu pour être le lieu de tournage de nombreuses productions, comme Avengers : Endgame, Strangers Things, ou encore The Walking Dead, l’état pourrait bien perdre gros en décidant d’appliquer sa nouvelle législation.

Source: Le Monde

29 réponses à “Netflix menace de boycotter la Géorgie si la loi anti avortement est appliquée”

  1. l’ingérence américaine à son paroxisme, desormais ce sont les multinationales qui decident officiellement de nos vies

  2. Tu as tout à fait raison, mettons de coté ce point de détail (les droits des femmes) et parlons plutôt du droit essentiel de chaque être humain conscient: celui de disposer à sa guise de son corps….

  3. comme avait dit à TF1 quand la lois sera passé , la maison blanche qui appartient a l’opposition annulera cette lois en Géorgie.

  4. L’ironie c’est que les gens qui soutiennent un gouvernement qui laisse
    crever des migrant sur des bateau en pleine mer sont aussi ce qui vont
    nous parler du droit de l’etre humain quand on parle avortement.
    de ***** occupez vous de votre cul et allez sauver les être humain qui
    sont né et qui crèvent chaques jours dans les rues dans notre propre
    pays avant d’obliger des gens a faire grandir des foetus non voulu qui
    viendront alimenter le nombre de gens que vous ignorez au quotidien.

  5. lol, ça a TOUJOURS été le cas, quand c’etait pas une multinationale c’etait un mec seul suffisament riche (toujours le cas).
    Mais ce coup ci, ça me dérange vraiment pas :p

  6. Loi anti-avortement ? C’est quoi ce fake titre ?!
    Je lis 4 semaines… Donc l’avortement est bien légal jusqu’à 1 mois de grossesse. 
    Pour infos, si on joue l’idiot sur les mots, je rappel que l’avortement est aussi interdit en France… passé 12 semaines… Et ça c’est la théorie… En pratique n’importe quel médecin sérieux déconseille d’avorter passé 2 mois pour risque de complications. Plus c’est fait tôt, plus c’est bénin. CQFD

    Je rappel aussi que les « scientifiques », comme Étienne Klein, précise qu’on ne sera jamais si avorté est « bien ou mal ». Disposer de notre corps ne nous donne pas forcément tous les droits. Donc, dans le doute, il a été décidé de couper la poire en deux : Autorisé pendant un certain temps. Temps choisi assez arbitrairement sachant que, même si plus dangereux, on pourrait très bien interrompre la grossesse a 4 mois voir 5… 12 semaines c’est juste un compris trouver en anti et non anti.

  7. Loi anti-avortement ? C’est quoi ce fake titre ?!
    Je lis 4 semaines… Donc l’avortement est bien légal jusqu’à 1 mois de grossesse. 
    Pour infos, si on joue l’idiot sur les mots, je rappel que l’avortement est aussi interdit en France… passé 12 semaines… Et ça c’est la théorie… En pratique n’importe quel médecin sérieux déconseille d’avorter passé 2 mois pour risque de complications. Plus c’est fait tôt, plus c’est bénin. CQFD

    Je rappel aussi que les « scientifiques », comme Étienne Klein, précise qu’on ne sera jamais si avorté est « bien ou mal ». Disposer de notre corps ne nous donne pas forcément tous les droits. Donc, dans le doute, il a été décidé de couper la poire en deux : Autorisé pendant un certain temps. Temps choisi assez arbitrairement sachant que, même si plus dangereux, on pourrait très bien interrompre la grossesse a 4 mois voir 5… 12 semaines c’est juste un compris trouver en anti et non anti.

  8. Ce qui donne le droit de vie ou de mort sur un autre être vivant et notamment humain ? Belle responsabilité.

  9. a la naissance, sinon on compterais ton age a la creation, tu aurais un nom a ce moment la, on feterai ton anniversaire le jour de la creation, on parlerait pas de « mort-né » mais de mort accouché etc etc… bref y’a plétorre d’exemple qui mettent ta question aux oubliettes.
    On est bientot 7 milliard sur terre, on est donc tout sauf « unique » « rare » « précieux ». Un foetus c’est un tas organique qui n’a pas plus de valeur que le verre solitaire qui squate potentiellement ton intestin depuis plusieurs années.

  10. 4 semaines c’est meme pas un retard de regles. Hors personne ne fait de test de grosses apres chaques rapport.
    Donc si tu as prit tes précautions mais que ça n’a pas marché et que tu te rend compte que tu n’a pas eu tes regles… c’est potentiellement deja trop tard.
    Du coup on pourrait tres bien authoriser l’avortement uniquement la premiere semaine, ça reste légale mais inutilisable dans les fait.
    Etienne Klein fait de la physique nucleaire merci de pas utiliser sa caution scientifique pour parler biologie sinon j’utilise le commandant cousteau pour parler biologie moleculaire…
    Tu laisse croire qu’on a tiré au dés le nombre de semaines alors que c’est faux. C’est une décision réfléchi avec des pour et des contres, c’est ça la vie… c’est pas aussi facile que d’ouvrir une case sur un calendrier de l’avant…

  11. 4 semaines , ca fait à peine un cycle et demi , le temps de se rendre compte qu’on est enceinte , de faire les examens , de réfléchir , de prendre rdv et de pratiquer l’intervention, 40 jours c’est juste impossible. on en reviens donc a une interdiction par l’absurde. les mecs n’ont pas a intervenir sur les choix des femmes a disposer de leurs corps.

  12. Nous sommes «rare» «unique» et «précieux» car jusqu’à preuve du contraire tout ce qui existe – du rat à l’Humain en passant par le cerisier en fleur – se trouve ici, dans un univers infini.

  13. Ce sont les multinationales et les lobbys qui font déjà pression pour les décisions des gouvernements , quand c’est pour la bonne cause c’est pas plus mal ^^

  14. Hum si on part du principe que l’univers est infini alors rien n’est unique , ton développement n’est pas logique ^^

  15. à partir du moment où le foetus n’est pas assez développé pour être capable de se nourrir/respirer  tout seul ça se rapproche davantage du parasite que de l’humain ^^

  16. En tant qu’individu, absolument pas. Si ce qui est rare est la vie en général alors non, un individu n’est rien. Surtout si on le considère a une échelle de temps géologique, ce qui parait plus intéressant si on parle d’univers.
    On peut rajouter que l’absence de preuve n’est pas la preuve de l’absence.
    encore une autre, si l’univers est infini au sens mathématique, alors nous ne somme pas seul c’est lié au concept d’infini. Maintenant reste a parler de l’infinité de l’univers car pour l’anecdote la plus part des scientifiques du domaine tendent vers un univers fini sans bord.

  17. Il y a aussi le cas des états « pro-vie » qui veulent instaurer la peine de mort pour les femmes qui avortent … ironie

  18. Donc, si je comprend bien, quand les entreprises et les lobby poussent à pourir une situation ou laissent faire, c’est normal, quand une compagnie se positione pour le droit des femmes, c’est des salauds ?

  19. Pas de soucis, puisque la vie n’est pas clairement définit, je propose l’arrêt du sex en général et reproduction uniquement via labo.

    Bha oui, ces miliers de spermatozoïdes qui auraient pu engendrer la vie qui finiront mort pour rien. Et je parle pas des rapports protégés, de la masturbation etc.

    Pour aller encore plus dans le controle malsain, pourquoi ne pas obliger les femmes à être inseminées à chaque fois qu’elles portent un ovule sain ? Bha oui, tout ces ovules qui auraient pu engendrer la vie et qui ne servent pas.

    On s’arrête ou dans la c*nn*rie ?

    Le droit de l’être humain c’est avant tout le droit de disposer de son corps.

    Quand les principaux pays anti-avortement ne seront plus les principaux pays n’en ayant rien à faire des vies humaines, on pourra peut-être parler, mais entre les migrantzs qu’on laisse mourir, les hopitaux, orphelina etc qui n’ont plus de budget, etc.

    Comme disait un humoriste, les Américains, c’est :

    – soit : « Ton papa ta violée ma chérie ? Ne t’inquiete pas, on va t’aider »
    – soit : « Toute vie est précieuse, jusqu’a ce qu’elle mette un pied sur ma propriété ».

  20. Quand tu assumera ta responsabilité d’aider les SDF et les orphelins, tu pourra parler pour les foetus. En attendant, je croise suffisament de SDF pour qu’on ne vienne pas me parler du droit de vivre des foetus.

  21. Vous mélangez tout.

    La nouvelle loi se base sur le « fetal heartbeat », qui interdit l’avortement dés le premier battement de cœur perceptible. Ce qui intervient, de façon générale et moyenne à 6 semaines.

    6  semaines de d’aménorrhée représentent effectivement 4 semaines de fécondation, qui représentent (typiquement, ce n’est pas le cas pour toutes) 2 semaines de retard de règle.

    Alors on peut toujours tourner les choses comme on veut. Mais à 2 semaines de retard de règles, ça laisse une très faible fenêtre, et c’est bel et bien volontaire. Surtout que, même si on prend 1 semaine à se décider, on peut très bien y aller, et détecter un battement cardiaque, et c’est fini. Car ce n’est pas une règle, un foetus se développe différemment et un battement peut être perceptible AVANT les 6 semaines.

    Donc faire le raccourci à « anti avortement » est faux, mais excusez moi du peu , vu les circonstances c’est quasi du pareil au même. Ca laisse aucune marche de manœuvre, et quasi aucun temps de réflexion.

     CQFD.

    De plus, pour compléter, là où ce n’est pas explicité dans l’article. C’est que cette loi (HB 481), c’est de reconnaître le statut d’un foetus comme un être humain (un status de foetus a part entière, mais qui pénalement à le même qu’un enfant mineur). Et cela amène ÉNORMÉMENT d’autres dérives.

    Une mère avortant illégalement pourrait se faire poursuivre en justice pour quoi ? Avoir tué un enfant mineur (foetus), qui pourrait être représenté légalement même pas un avocat pour mineur. De même que le médecin, il aura tué un être humain.

    Je vous laisse vous poser et imaginer toutes les dérives de la reconnaissance de ce statut.

    Voilà pourquoi le raccourci de « loi anti avortement » est réalisé.

  22. Même réponse que l’autre :

    Vous mélangez tout.

    La nouvelle loi se base sur le « fetal heartbeat », qui interdit l’avortement dés le premier battement de cœur perceptible. Ce qui intervient, de façon générale et moyenne à 6  semaines.

    6  semaines de d’aménorrhée représentent effectivement 4 semaines de fécondation, qui représentent (typiquement, ce n’est pas le cas pour toutes) 2 semaines de retard de règle.

    Alors on peut  toujours tourner les choses comme on veut. Mais à 2 semaines de retard
    de règles, ça laisse une très faible fenêtre, et c’est bel et bien  volontaire. Surtout que, même si on prend 1 semaine à se décider, on peut très bien y aller, et détecter un battement cardiaque, et c’est fini. Car ce n’est pas une règle, un foetus se développe différemment et un battement peut être perceptible AVANT les 6 semaines.

    Donc  faire le raccourci à « anti avortement » est faux, mais excusez moi du peu , vu les circonstances c’est quasi du pareil au même. Ca laisse aucune  marche de manœuvre, et quasi aucun temps de réflexion.
     CQFD.

    De plus, pour compléter, là où ce n’est pas explicité dans l’article. C’est que cette loi (HB 481), c’est de reconnaître le statut d’un foetus comme un être humain (un status de foetus a part entière, mais qui pénalement à le même qu’un enfant mineur). Et cela amène ÉNORMÉMENT d’autres dérives.

    Une mère avortant illégalement pourrait se  faire poursuivre en justice pour quoi ? Avoir tué un enfant mineur  (foetus), qui pourrait être représenté légalement même pas un avocat
    pour mineur. De même que le médecin, il aura tué un être humain.

    Je vous laisse vous poser et imaginer toutes les dérives de la reconnaissance de ce statut.

    Voilà pourquoi le raccourci de « loi anti avortement » est réalisé.

  23. Le problème c’est que tout est lié à le religion et ses interprétations.

    Ce qui rend les choses complétement illogiques (votre dernier paragraphe en est parfaitement l’image).

    On remet à Dieu des choses, mais on ne l’accuse pas d’autres.
    On dit que la vie est précieuse, mais pas dans tous les cas.

    Et j’en passe. Le système légal américain est bâti sur la religion (le notre aussi, mais à moindre mesure), sur lequel on ajoute du scientifique, de la controverse, la stupidité humaine (sérieux les hommes sont pas très malin des fois)

    Ce qui rend le truc complétement loufoque dans tous les niveaux.

  24. @KK Si c’est pour moi, c’est que mon post n’était pas assez clair, je suis parfaitement convaincu de ce problème 😉

  25. C’était bien pour toi, mais c’est mon post qui n’était pas assez clair du coup, j’allais dans ton sens en rajoutant la brique « religion » qui permet de par le fait qu’elle soit totalement interprétable, rajouter moult degrés d’incohérences en plus de tout ce que tu exprimes concernant la vie humaine ^^

  26. Et donc sous ce prétexte on ne va pas l’interdire ,et laisse un enfant fruit d’un viol ou tout simplement non désiré venir au monde et souffrir de parent qui ne le désirent pas et le maltraite ?

    Mwé. A voir, sous couvert d’un « autre être vivant », tu vas faire souffrir des êtes vivants et des familles entières. Ca te va sans problème ? 😀

    Belle responsabilité.

  27. Je reformule ta question :
    La naissance est-elle à la naissance ? Ou à la création ?

    Du coup selon toi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *