Huawei juge anticonstitutionnelles les sanctions prises par Donald Trump

L’entreprise américaine a beau avoir eu droit à quelques mois de sursis de la part du gouvernement américain, elle semble bien décidée à ne pas se laisser faire.

Les sanctions américaines prises par le gouvernement Trump à l’encontre de Huawei sont-elles illégales et anticonstitutionnelles ? C’est en tout cas ce que semble affirmer l’entreprise chinoise depuis quelques jours. Après avoir perdu le droit d’intégrer les fonctionnalités de Google sur ses futurs smartphones, la marque a dû faire face à plusieurs ruptures contractuelles avec ses partenaires américains. Une situation qui a poussé Huawei à adopter une posture défensive pour le moins radicale face aux sanctions prononcées. Tout en contestant fermement les accusations d’espionnage industriel massif au travers de ses produits, le géant chinois a visiblement décidé d’attaquer les États-Unis, arguant que les décisions prises par Donald Trump sont en totale contradiction avec les valeurs de la constitution américaine.

“Aujourd’hui ce sont les télécoms et Huawei, demain ce pourrait être votre entreprise, votre industrie, vos consommateurs” – Song Liuping, Huawei

Dans une déclaration mise en lumière par le site Reuters, le représentant juridique de Huawei Song Liuping a en effet expliqué que l’entreprise était actuellement en train d’explorer les mesures légales pour contrer la décision des États-Unis : “C’est la tyrannie du procès par la législature que la Constitution des États-Unis interdit”. Une décision jugée anticonstitutionnelle par le géant chinois, pour qui la mise en place de décrets destinés à sanctionner une seule et unique entreprise pourrait créer une jurisprudence sans précédent.

La bataille juridique semble donc toujours bel et bien d’actualité entre Huawei et Washington. Espérons qu’un accord sera trouvé d’ici quelques mois entre les deux partis, qui ne semblent décidément pas prêts d’accorder leurs violons. Tandis que Donald Trump semble toujours aussi décidé à bannir de ses réseaux le géant chinois, l’entreprise continue quant à elle de marteler qu’aucun problème de sécurité ne touche ses produits.

Source: Reuters

6 réponses à “Huawei juge anticonstitutionnelles les sanctions prises par Donald Trump”

  1. android appartient au gouvernement américain !!???
    d’ou ils on le droit d’interdire l’usage d’android  déja !?
    ca  ne se fait vraiment pas ….
    même l’utilisation d’android AOSP !? est interdite???

  2. c’est l’hôpital qui se moque de la charité, Huawei est une entreprise fondée en Chine, un pays qui se moque des droits de l’homme et on vient nous parler ici de constitution, la vérité et que les gouvernements applique la « Constitution » selon leurs intérêts et que Huawei et le gouvernement américain manque de transparence sur cette histoire, moi je dit vive Archos…non je plaisante

  3. en quoi ca avoir d’appartenir au gouvernement? Le gouverment edite des lois. Et les entreprises qui ont leur siege ou leur antenne sur le sole americains ont le devoir de respecter les lois legislatif

  4. AOSP comme son nom l’indique est open source donc libre d’utilisation pour qui veut. Là où ça ce gâte c’est les google play services, sans l’acces à l’api google play les applications installées sur le telephone ne marcheront pas toutes, par exemple les applications de GPS qui font appel à l’api maps ne fonctionneront plus, toutes les apps google tel que youtube, assistant, drive ne sont pas accessible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *