Huawei repousse finalement la sortie de son smartphone pliable

Smartphone

Par Henri le

Les smartphones pliables se font décidément désirer. Après les déboires du Samsung Galaxy Fold, c’est au tour de Huawei de freiner la sortie de son modèle.

Huawei a créé l’évènement en présentant le Mate X, son premier smartphone pliable lors de la dernière Mobile World Conference. Prévue initialement pour le mois de juin, elle vient d’annoncer que sa sortie serait retardée au mois de septembre, comme elle l’a expliqué au Wall Street Journal et à CNBC.

La raison invoquée n’étonnera pas grand monde : le géant chinois dit vouloir réaliser des tests supplémentaires pour être sûr de proposer une expérience sans embûches. On imagine que les premiers retours concernant le Samsung Galaxy Fold, dont la fragilité de l’écran a été soulignée, a dû faire réfléchir en haut lieu. « Nous ne voulons pas lancer un produit qui détruise notre réputation« , a indiqué un porte-parole de Huawei.

On imagine que Huawei n’a pas voulu sortir son produit phare alors qu’il est au beau milieu d’une guerre économique entre les États-Unis et la Chine. Le décret de Trump pourrait en effet priver le Mate X de la licence Android, ce qui serait assez catastrophique pour le lancement d’un produit à 2300 euros. Cependant, la question n’est visiblement pas tranchée puisque CNBC explique que le smartphone a été annoncé avant la crise, et devrait logiquement en bénéficier. Dans le cas contraire, la firme devrait se tourner vers une version Open source ou un une solution maison.

Mais le chinois a préféré mettre en avant les déboires de son concurrent coréen pour expliquer la nécessité d’un délai supplémentaire.  Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si les deux seuls médias auxquels la marque s’est adressée ont subi des problèmes avec leur version du Samsung Galaxy Fold…