Trois astronautes rentrent au bercail, après six mois à bord de l’ISS

Espace

Par Antoine le

L’américaine Anne McClain, le canadien David Saint-Jacques et le russe Oleg Kononenko sont revenus sur Terre après plus de six mois en orbite à bord de la Station Spatiale Internationale, ce mardi 25 juin.

© NASA

C’est sans doute avec une pointe de nostalgie que les trois astronautes ont touché Terre dans les steppes kazakhes, à 4h47 hier matin. Ils laissent derrière eux les trois autres astronautes de l’Expedition 59 restés à bord de l’ISS : Christina Koch, Nick Hague et le vétéran Alexey Ovchinin, qui ont fêté samedi leur 100ième jour d’affilé dans l’espace. Les deux derniers avaient d’ailleurs connu quelques péripéties. Ils étaient censés partir pour l’ISS en octobre dernier, mais leur fusée Soyouz a été contrainte à l’atterrissage d’urgence, après un problème moteur.

Ils sont désormais bien installés dans la station, dont Ovchinin a depuis pris le commandement. Les trois astronautes sont rentrés de l’ISS à bord du même vaisseau Soyouz qui les avait acheminés le 3 décembre dernier, soit après 204 jours passés en orbite pour un total de 3264 rotations terrestres et environ 139 millions de kilomètres parcourus. Vertigineux.

Les expéditions vers l’ISS : (presque) une routine, avec ses habitués

Ils avaient rejoint l’ISS dans le cadre de la mission Expedition 58, durant laquelle des lycéens floridiens ont pu discuter en direct avec Anne McClain. La mission portait sur des expériences de mécanique des fluides en microgravité, ainsi que des opérations de maintenance.

L’arrivée des trois derniers astronautes a marqué la transition avec la mission Expedition 59. Au programme : le test en conditions réelles de l’ Astrobee, un étrange robot cubique à vocation utilitaire, mais également le test d’un nano-satellite. Et comme d’habitude, la traditionnelle maintenance : quand votre fenêtre donne sur du vide, mieux vaut ne pas lésiner sur le ménage et l’entretien.

FranceInfo rappelle quelques chiffres intéressants sur les expéditions 58 et 59 : Oleg Kononenko a passé son 737 jours en orbite, ce qui le place à une petite mission de battre le record absolu de 879 jours. Il est actuellement détenu par le russe  Guennadi Padalka. Ce dernier fait d’ailleurs partie des rares astronautes à avoir travaillé sur l’ISS mais également sur la station Mir, ancien fleuron de l’ingénierie spatiale à la sauce soviétique.

Christina Koch, elle, devrait battre le record de Peggy Whitson, qui a passé 288 jours sur l’ISS entre 2016 et 2017 et détient le record féminin du plus long séjour dans l’espace.  Cette dernière, biochimiste de formation, est l’une des astronautes les plus chevronnées de la NASA. Et si son nom vous évoque quelque chose, c’est peut-être parce qu’ elle avait été co-équipière de Thomas Pesquet lors de la mission Expedition 50, entre octobre 2016 et avril 2017.