Éclipse solaire du 2 juillet 2019 : comment l’observer (sur Internet)

Espace

Par Antoine le

Une éclipse de lune totale est prévue dans la soirée, mais malheureusement, les Européens ne pourront pas y assister directement : pas besoin, donc, d’investir dans des lunettes spéciales. Grâce à Internet, il est tout de même possible pour tout un chacun d’observer cette éclipse.

Les résidents de Polynésie auront la chance de pouvoir observer une partie de l’éclipse, mais elle ne sera pas totale : il faudrait se trouver dans une zone précise, qui sera la seule à être brièvement plongée dans le noir – rendant ainsi l’éclipse totale observable. Cette zone d’ombre d’environ 220 km de diamètre commencera loin à l’Est des côtes australiennes, avant de toucher la côte Ouest chilienne à La Serena pour terminer sa course sur la côte Est de l’Argentine, à 200 kilomètres de Buenos Aires.

La NASA précise qu’il sera possible d’observer une éclipse partielle en Argentine, au Chili, en Équateur, au Pérou, en Bolivie, au Paraguay et en Uruguay, ainsi que dans certaines parties de la Colombie, du Brésil, du Venezuela et de Panama.

Quelles options l’observer ?

Si vous habitez en métropole, il existe plusieurs options pour pouvoir regarder cette éclipse en direct. La première est proposée par l’European Southern Observatory, qui diffusera des images capturées depuis le désert d’Atacama, au Chili. CNN précise que les réservations pour observer l’événement en direct sur place sont complètes.

La seconde possibilité résulte d’un partenariat entre la NASA et le musée Exploratorium à San Francisco, qui vont tenir un livestream de l’événement.  à partir de 21h. La NASA devrait également héberger cette diffusion sur sa propre chaine. Au programme : trois heures d’images issues de différents télescopes à Vicuna, au Chili, et donc idéalement placé pour capturer l’éclipse. Deux équipes devraient également tenir un livestream commenté d’une heure, à partir de 22h : l’un en anglais, l’autre en espagnol.

La dernière éclipse solaire quasi-totale à être passée en France date du 20 mars 2015, où près de 80% de la lune avait été masquée. Un phénomène rare, qui ne devrait pas se reproduire avant 2081 en métropole. Les Guyanais auront cependant plus de chance : ils auront l’occasion d’assister à une véritable éclipse totale le 12 août 2045.
Pour observer une éclipse totale sans devoir attendre plus de soixante ans ou vous payer un billet d’avion à plusieurs centaines d’euros, il existe deux compromis possibles. Le 12 août 2026, c’est le Nord de l’Espagne qui sera entièrement plongé dans l’obscurité. Presque un an plus tard, le 2 août 2027, ce sera au tour de la pointe sud de la péninsule ibérique ainsi que du Maroc et de l’Algérie.

Source: CNN