Facebook : Le cofondateur d’Apple encourage les internautes à quitter le réseau social

Apple

Par Amandine Jonniaux le

Célèbre pour avoir fondé l’empire Apple aux côtés de Steve Jobs, Steve Wozniak a récemment encouragé les utilisateurs de Facebook à s’éloigner de la plateforme de façon permanente. En cause, la politique de confidentialité, souvent décriée, du réseau social. 

Crédits Apple / Facebook

Interrogé dans le terminal de l’aéroport de Washington par la chaîne TMZ, Steve Wozniak a visiblement quelques griefs contre Facebook, et il n’hésite pas à le faire savoir. Après avoir supprimé son propre compte personnel il y a un an, quelques semaines seulement après le scandale du Cambridge Analytica (pendant lequel certaines entreprises privées ont été accusées de manipuler les données de Facebook pour favoriser l’élection de Donald Trump), le cofondateur de la marque à la pomme a mis en garde les utilisateurs du réseau social, notamment en pointant du doigt son manque de confidentialité en ce qui concerne le traitement des données personnelles. 

“Pour certains, les bénéfices de Facebook valent la peine qu’on renonce à sa vie privée. Mais pour beaucoup de gens, comme moi, je recommande à la plupart des gens de trouver un moyen de vous éloigner de Facebook” — Steve Wozniak

« Qui sait si mon téléphone n’est pas en train de m’écouter en ce moment ? » Face à cette injonction pour le moins pessimiste, le cofondateur d’Apple ne s’est pas arrêté là, en dressant une vision pour le moins pessimiste de l’avenir d’Internet. Inquiet du manque de confidentialité des plateformes actuelles, Steve Wozniak a ainsi dévoilé que, selon lui, la seule solution capable de nous garantir un semblant de vie privée sur la toile serait de payer, donnant ainsi aux internautes le “choix” de protéger leurs données personnelles… ou d’accepter que ces dernières soient à la portée de potentiels annonceurs. Un système qui pourrait drastiquement creuser les inégalités entre les internautes avertis, financièrement capables d’assurer la sécurité de leur intimité, et les autres. 

Source: Gizmodo