Fujifilm : cette caméra de surveillance est capable de lire une plaque d’immatriculation à 1 km de distance !

Photo

Par Remi Lou le

Ce n’est pas parce que vous ne voyez pas la caméra que vous ne pouvez pas être vu… C’est en tout cas ce que met en évidence la Fujifilm SX800, une première caméra de surveillance de la marque japonaise capable de distinguer très clairement une plaque d’immatriculation à un kilomètre.

Pour un premier produit de cette catégorie, Fujifilm frappe fort avec la SX800, une caméra de surveillance qui peut voir précisément à un kilomètre de distance grâce à son zoom optique X40. La caméra n’est pas destinée au grand public, mais avant tout à améliorer la sécurité aux grandes frontières internationales. La Fujifilm SX800 prend la forme d’un long tube noir avec objectif intégré offrant une focale de 20mm à 800mm, en plus d’un zoom numérique de 1,25X, permettant d’étendre la focale maximum à 1000mm. Le tout permet de zoomer sans perte de qualité jusqu’à 1 kilomètre de distance.

Certes, ce n’est pas le zoom le plus performant du marché, mais la Fujifilm SX800 a été largement conçue afin de capturer rapidement une image, même si son sujet est situé à un kilomètre, avec une mise au point en seulement 0,3 seconde, la stabilisation optique du capteur et également un moteur de traitement de l’image maison qui permet de réduire les déformations causées par la chaleur ou le brouillard. Pour finir, la caméra de surveillance de Fujifilm est également presque capable de voir dans le noir, avec une montée en ISO vertigineuse jusqu’à 819 200.

La firme japonaise a voulu prouver ses dires avec ce test, on l’on peut très clairement voir que la caméra est capable de capturer une plaque d’immatriculation à un kilomètre de distance.

Source : Fujifilm

La Fujifilm SX800 sera disponible à partir du 26 juillet pour un prix qui n’a encore pas encore été communiqué. Cependant, la caméra de surveillance ne se destine pas vraiment aux particuliers, mais plutôt aux douaniers aux frontières, ou encore aux installations publiques comme les aéroports ou les autoroutes.