Alphabet pique à Apple son titre de « roi du cash »

Business

Par Olivier le

La période des résultats financiers pour les grandes entreprises de la Silicon Valley s’achève, un moment idéal pour faire le point sur la trésorerie des uns et des autres !

Apple a longtemps eu les plus importantes réserves de cash des mastodontes du numérique. Mais le constructeur informatique a fini par trouver son maître : c’est Alphabet qui possède désormais la plus grosse trésorerie, comme le révèle le Financial Times.

Pas forcément un bienfait

La maison-mère possède ainsi en coffre 117 milliards de dollars, contre 102 milliards pour Apple (hors dette). C’est évidemment beaucoup d’argent dans un cas comme dans l’autre, et ce n’est pas forcément un atout pour ces entreprises. De telles sommes font saliver les actionnaires qui voudraient bien en croquer une part, que ce soit sous la forme de dividendes ou de rachat d’actions.

Mieux vaut éviter de s’endormir sur cette pile de dollars pour ne pas trop aiguiser les appétits. Certains fonds d’investissement peuvent en effet se montrer très gourmands… Depuis 2017, Apple — qui détenait alors un « trésor » de 163 milliards de dollars — alimente un programme qui lui permet de racheter ses propres actions. Moins de titres sur le marché, c’est synonyme de davantage de valeur pour les actionnaires.

Apple s’est également montrée plutôt généreuse envers les porteurs de ses actions, avec des dividendes intéressants. Pour ce qui concerne Alphabet, ce titre de « roi du cash » pourrait aussi attirer les regards des régulateurs américains et européens qui cherchent actuellement à déterminer si Google abuse de sa position dominante dans plusieurs secteurs.