Voilà comment IKEA imagine la maison du futur

Général

Par Remi Lou le

Quand on pense à la maison du futur, on imagine d’emblée un intérieur minimaliste et ultra-connecté. Pourtant, ce n’est pas la constatation qu’a pu faire IKEA dans une enquête menée auprès de 22 000 personnes dans 22 pays, visant à déterminer ce que les gens attendent de leur domicile.

Crédits : IKEA

Chacun a sa vision de la maison du futur. Alors que certains imaginent contrôler tous les appareils du foyer à la voix (une pratique qui commence à s’installer doucement mais surement grâce aux assistants vocaux), d’autres imaginent une maison qui vous reconnaît et qui vous ouvre automatiquement la porte à votre arrivée grâce à la reconnaissance faciale, ou encore l’utilisation de divers robots pour s’acquitter de toutes les tâches à faire. Quoi qu’il en soit, il est certain que la tech va être de plus en plus présente dans nos foyers, pour nous autres, geek.

Pourtant, parfois la vision du futur de la maison n’est pas si high tech que cela. C’est en tout cas la constatation faite par la firme suédoise IKEA, qui a sondé près de 22 000 personnes dans un total de 22 pays afin de cerner la façon dont les gens envisageraient la maison de demain.

Crédits : IKEA

Des espaces personnalisés pour chaque membre du foyer

Avant même de penser à ajouter de la domotique à leurs foyers, IKEA a pu constater que de nombreuses personnes interrogées ne se sentaient tout simplement pas chez elles, une composante qui revient chez près d’une personne sur trois sur les 22 000 personnes sondés. Cette absence de lien avec son domicile s’explique par un manque de confort dû à des appartements de plus en plus petits, et le fait que la plupart vivent de moins en moins longtemps seul, car les temps passés en colocation s’allongent, avant l’installation en famille. Autre constat : les maisons multigénérationnelles reviennent en force en Europe.

Forcément, tout cela fait perdre du lien entre les personnes interrogées et leur maison, puisque cette dernière est désormais régulièrement partagée. Partant de cette constatation, IKEA va petit à petit s’orienter vers des meubles plus petits afin qu’ils s’intègrent mieux à la taille des appartements. Aussi, le géant suédois va prévoir des espaces spécifiques destinés à se glisser au sein d’une pièce commune, afin que chacun retrouve son espace et puisse se sentir chez soi dans un domicile occupé par plusieurs personnes.

En bref, l’intérieur connecté qui répond au doigt et à l’oeil avec un design ultra-minimaliste tout droit sorti d’un film de SF, ce n’est pas pour tout de suite, ou, en tout cas, pas pour tout le monde.