Windows Defender obtient un score parfait aux tests d’AV-Test

Sécurité

Par Allan Blanvillain le

L’institut de sécurité allemand AV-Test s’est attaqué à la question de la fiabilité des antivirus. Et les résultats sont surprenants : Windows Defender, l’antivirus natif de Microsoft méprisé par beaucoup, s’y impose comme l’une des références ! D’après le classement d’AV-Test, il surclasse certains ténors du milieu comme Malwarebytes ou McAfee.

© Microsoft

Souvent, les produits et solutions logicielles fournis par les fabricants de pc sont mal considérés, et substitués par des équivalents plus adaptés aux goûts et au usages de chacun. Le meilleur exemple de ce désamour se nomme très certainement Internet Explorer (et dans une certaine mesure, son frère spirituel Edge). Le pauvre navigateur, présent par défaut sur chaque édition de Windows depuis 95 Plus, est devenu un véritable meme sur la toile. La faute aux nombreuses failles qui lui prête une bonne partie des internautes : lenteur, manque de flexibilité, interface graphique tout droit sortie d’un autre temps… à tort ou à raison, Internet Explorer est devenu ce logiciel que tout le monde adore détester. Et, avouons-le, qui reste bien pratique pour télécharger votre navigateur favori.

« Quelle est ma fonction ? -Tu installes Chrome.
-Oh, mon Dieu. »
© Rick & Morty

Mais Internet Explorer n’est pas le seul mouton noir de la liste. On peut également citer le non moins célèbre Windows Defender, longtemps raillé pour ses performances jugées approximatives.

Mais d’après l’entreprise de sécurité indépendante allemande AV-Test, qui a effectué une série de benchmarks d’antivirus, cette réputation serait aujourd’hui non seulement injustifiée mais très loin de la réalité. Ce serait un gros euphémisme de dire que l’antivirus de Windows a passé les tests avec succès : non seulement il se place premier ex-æquo avec Kaspersky, mais il obtient la note maximale dans tous les domaines ! Et c’est le seul antivirus gratuit du classement à y parvenir.

La solution de Windows est arrivée à égalité avec Internet Security 19 de l’entreprise russe Kaspersky. Malgré sa réputation de solidité de son produit, cette entreprise avait été pointée du doigt lors d’une grosse polémique à la mi-2018. Ils avaient été accusés d’avoir facilité le pistage de leurs utilisateurs, faisant ainsi peser des soupçons d’espionnage à grande échelle orchestré par la Russie. Des accusations que l’éditeur a toujours démenti mais après ces révélations, certaines administrations avaient décidé d’arrêter d’utiliser les produits Kaspersky par précaution.

Une légitimité retrouvée ?

Au regard de ces doutes, peut-on dire que Windows Defender est aujourd’hui le meilleur antivirus du marché ? Difficile d’être aussi catégorique, surtout que les résultats d’AV-Test placent d’autres antivirus au même niveau (SAFE 17 de F-Secure, et Norton Security 22.17). Mais en revanche, un constat est clair : en se posant au même niveau que des ténors du milieu, WD prouve qu’il n’est plus justifié de partir du principe qu’il ne peut tenir la route.

https://www.av-test.org/fr/antivirus/particuliers-windows/windows-10/juin-2019/

Terminé, l’antivirus pestiféré considéré comme un bloatware  : avec un 6/6 dans les trois catégories (protection, performances et accessibilité), l’antivirus de Microsoft n’a plus grand chose à envier à la majorité des grands nom du secteur. Reste à voir si cette légitimité retrouvée suffira à rendre ses lettres de noblesses au reste des produits natifs de Windows, comme IE/Edge !

Comme toujours lorsqu’on parle d’antivirus, il faut noter toutefois que malgré la bonne réputation d’AV-Test, ces résultats ne sont pas infaillibles et comme d’habitude en matière de sécurité, le résultat final dépendra largement du comportement de l’utilisateur derrière le clavier. Quel que soit votre antivirus de cœur, on ne peut que vous conseiller de lui rendre service en limitant les comportements à risque sur la toile pour ne pas vous exposer à des programmes malveillants, comme Varenyky qui cible les abonnés français d’Orange.

Source: Clubic