Samsung Galaxy Fold, c’est pour le 18 septembre

Android

Par Anh Phan le

Samsung vient enfin d’annoncer la date de sortie du Galaxy Fold en France et c’est prévu pour le 18 septembre prochain, et ce, toujours au même prix de 2020 euros.

Après une sortie prématurée annulé en mai dernier, le Samsung Galaxy Fold dans sa version finale et modifiée arrivera ce vendredi en Corée. Du coup, IFA oblige, Samsung vient d’annoncer qu’il sortira également en France et ce, dès le 18 septembre prochain, toujours au prix de 2020 euros. Amusant tout de même puisque c’est juste avant le Mate 30 Pro de Huawei que beaucoup attendent et sans doute une petite semaine avant la disponibilité des Apple iPhone 11.

 

Le Samsung Galaxy Fold sera également disponible en Allemagne, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Alors qu’il y avait pas moins de 4 coloris en mai dernier, il ne sera disponible qu’en version Noir Cosmos et Argent. De plus, on apprend que le Samsung Galaxy Fold ne sera disponible que jusqu’à la fin de l’année 2019. Comme on le sait depuis quelques semaines, Samsung a déjà dans son planning d’autres smartphones avec écran pliable. Aussi, ce premier Samsung Galaxy Fold représente en quelque sorte un symbole sur le fait que le constructeur coréen est bien le premier à commercialiser un smartphone avec un écran pliable. On s’en doute, il ne sera pas disponible en grande quantité comme un Samsung Galaxy S10 par exemple mais suffisamment pour les plus collectionneurs d’entre vous.

Le Samsung Galaxy Fold sera livré avec une paire de Galaxy Buds, un étui de protection et une garantie d’un an contre les dommages accidentels grâce à l’assurance Samsung Care+. Samsung s’appuie aussi sur son réseau de distribution et vous pourrez acquérir un Galaxy Fold chez Samsung, Orange, Bouygues, SFR, la Fnac, Darty ou encore Boulanger.

Pour l’aspect technique, je vous redirige ICI pour l’annonce et ICI pour la prise en main de la version Bêta. Si les caractéristiques n’ont pas spécialement changé, Samsung a essentiellement retravaillé la charnière pour éviter tout intrusion d’un corps étranger et surtout, la protection d’écran recouvre entièrement l’écran pliable et ne pourra plus être enlevé. Samsung a tout intérêt à être sûr de son coup puisque les médias ne vont pas hésiter à tester à nouveau ces deux points et même pousser sans doute le vice d’aller tester diverses situations qu’ils n’auraient même pas tester avec un simple smartphone comme le Galaxy Note10. La nouvelle version est bien à l’IFA et on ne manquera pas d’aller y jeter un œil !