IFA 2019 : Qualcomm veut faire entrer la 5G dans les foyers

Sur le web

Par Amandine Jonniaux le

À l’occasion de l’IFA, Qualcomm a présenté sa nouvelle puce QTM527, destinée à alimenter les foyers du monde entier en 5G. 

Crédits Qualcomm

C’est pendant sa traditionnelle conférence à l’IFA 2019 que la marque Qualcomm a présenté au monde sa nouvelle puce QTM527 destinée… aux réseaux domestiques Basée sur le SoC Snapdragon X55, qui devrait bientôt être implanté sur nos smartphones les plus performants pour assurer la gestion du réseau mobile 5G, cette nouvelle puce sera directement pensée pour s’implanter dans les foyers, et promet d’ores et déjà d’offrir une connexion 5G aux utilisateurs n’étant pas couverts par la fibre, tout en leur apportant sensiblement le même débit. Concrètement, la QTM527 permettra donc de recevoir Internet chez soi en bénéficiant du très haut débit, sans avoir à passer par le réseau filaire. 

Une ambitieuse promesse de la part de la marque qui veut assurer à ses utilisateurs une alternative plus flexible aux réseaux domestiques classiques, tout en permettant à davantage de foyers d’être raccordés au très haut débit, que ce soit depuis leur mobile ou directement depuis chez eux. Si assez peu d’informations concrètes ont été présentées cette semaine, le bon fonctionnement de la puce en question nécessitera évidemment que l’utilisateur soit couvert par le réseau 5G à son domicile. Le déploiement massif de la QTM527 ne devrait donc pas arriver tout de suite, du moins en ce qui concerne la France et l’Europe, où les premières attributions de fréquences ne devraient pas avoir lieu avant l’année prochaine. Pour rappel, le déploiement des bandes 5G devrait débuter à partir de 2020 à hauteur d’au moins une agglomération par pays. En France, le calendrier prévisionnel espère proposer un réseau opérationnel sur l’ensemble des grandes villes et des axes de transports d’ici 2025.