IFA 2019 : une montre connectée Puma sous Wear OS

Gadget

Par Olivier le

Puma se lance sur le marché de la montre connectée sportive à l’occasion de l’IFA. Ronde, légère et colorée, cette smartwatch sous Wear OS a des arguments à faire valoir.

Puma a travaillé avec Fossil Group ces douze derniers mois pour finaliser le développement de cette montre connectée. Elle se destine au poignet des plus sportifs bien entendu, mais ceux qui recherchent une smartwatch d’allure élancée pourraient aussi se satisfaire de ce produit.

Léger et sportif

La montre de Fossil intègre un écran AMOLED circulaire de 1,19 pouce, dans un boîtier en nylon et aluminium de 44 mm. L’appareil pèse 28 grammes, sans bracelet. La fiche technique décrit une montre connectée dans les clous actuels pour un produit Wear OS, avec la plateforme Snapdragon Wear 3100 de Qualcomm, 512 Mo de RAM et 4 Go de stockage.

Wear OS oblige, le smartwatch offre une autonomie relativement importante de 24 heures. Il est possible de tenir plus longtemps encore en activant une des options d’économie d’énergie intégrées au système d’exploitation. Au niveau des capteurs, c’est du classique également avec une puce NFC pour le paiement mobile, et surtout un moniteur de fréquence cardiaque et un GPS.

Des capteurs indispensables pour le suivi de l’activité physique qui est un des principaux arguments de vente de cette montre. Puma a aussi pensé à tous ceux qui aiment changer de bracelet de temps en temps, avec un système d’accroche standard de 16 mm. Le produit sera disponible dans le courant du mois de novembre, dans trois coloris (noir, blanc, noir et jaune) pour 279 €.