La NASA explique pourquoi les feux dans l’espace ressemblent au Hadouken de Street Fighter

Espace

Par Remi Lou le

L’Agence Spatiale Américaine procède actuellement à des expériences sur la combustion dans un environnement sans gravité, et c’est magnifique. 

Si des centaines d’expériences toutes aussi passionnantes les unes que les autres ont lieu dans la Station Spatiale Internationale (ISS), la manipulation du feu dans un environnement sans gravité reste sans conteste l’un des spectacles les plus épatants à voir. Le but pour la NASA, c’est avant tout de parvenir à élargir notre compréhension théorique des flammes, et ainsi de mieux cerner l’impact de la gravité terrestre sur la température et l’intensité d’un feu sur Terre. Les enjeux sont d’autant plus cruciaux qu’une meilleure compréhension de la combustion avec et sans gravité nous permettrait, à terme, d’appréhender les flammes dans un environnement à la gravité différente à celle de notre planète, comme sur la Lune ou sur Mars, par exemple.

Pour l’heure, les travaux sont encore loin d’être achevés, et la NASA multiplie les expériences. Mais quant à la forme bien particulière d’un feu dans l’espace, l’Agence américaine a sa petite idée derrière la tête, comme l’a repéré TheNextWeb. Contrairement à un feu terrestre, les flammes prennent une toute autre forme dans un environnement sans gravité, et prennent alors la forme de boules de feu toutes droit tirés de Street Fighter.

Selon un rapport de la NASA – disponible ici si vous souhaitez davantage de détails – la gravité serait bien la cause de cette forme bien particulière de combustion. La gravité de la Terre attire l’air plus froid à la base du feu, et s’amenuise sur la hauteur avec un effet de scintillement. Sans gravité, ou presque, les flammes deviennent ainsi sphériques et plus denses (un peu comme une planète, finalement). Un monde sans gravité serait-il donc le secret du Haduken de Street Fighter ? En tout cas, cela expliquerait pourquoi les personnages peuvent sauter aussi haut…