L’utilisation des applis espionnes a bondi

Android

Par Julie Hay le

Dans le domaine des applications, un secteur est plus que florissant : celui de l’espionnage. Dans une récente étude, Kaspersky relève une augmentation de 35 %. Des chiffres inquiétants au vu des motivations des utilisateurs.

Nos smartphones sont devenus des outils indispensables au quotidien, si bien qu’ils deviennent le terminal préféré en matière d’espionnage. C’est la société de sécurité informatique Kaspersky qui met le doigt sur ce problème grandissant chez ces utilisateurs. Dans cette étude publiée le 2 octobre et repérée par nos confrères de 01net, la firme annonce une augmentation de 35 % et un nombre d’utilisateurs concernés impressionnant. De janvier à août dernier, un peu plus de 37 000 utilisateurs ont eu la désagréable surprise de constater que des applications espionnes étaient installées sur leurs smartphones contre 27 798 l’année précédente. Parmi les pays les plus concernés, on retrouve la Russie en première place avec 25%, l’Inde avec 10,4% et le Brésil avec 10,4%. Sur le vieux continent, c’est l’Allemagne, l’Italie et le Royaume-Uni qui se partagent le podium. La France n’arrive heureusement qu’en 9eme position du classement.

Dans son étude, l’entreprise recense plusieurs domaines dans lesquels ces applications récoltent les informations des usagers. On retrouve la position du GPS, les conversations téléphoniques et les textos. Certaines vont même jusqu’à enregistrer des vidéos sans que l’utilisateur ne le remarque. Dans le classement des plus utilisées, Cerberus, TheTruthSpy et Copy9 sont notamment mentionnées.

Un espionnage illégal

En France, rappelons-le, l’espionnage est tout à fait illégal et est sanctionné par la loi. Ces mêmes peines sont applicables à l’interception des télécommunications ou à l’installation d’appareils conçus à cette fin.
Pour lutter contre ce phénomène Kaspersky a développé en avril dernier une nouvelle version de son logiciel, capable de détecter et d’informer l’utilisateur de la présence d’une application d’espionnage.