Sony a déjà déposé des brevets jusqu’à la PS10

Jeux Vidéo

Par Amandine Jonniaux le

La PS5 de Sony n’est pas encore sortie, mais la marque japonaise semble voir loin. Au Japon, plusieurs brevets ont d’ores et déjà été déposés, allant jusqu’à la PS10. Un moyen pour le constructeur de s’assurer que personne ne s’amusera à lui couper l’herbe sous le pied concernant ses futures machines. 

Crédits Let’s Go Digital

Ce n’est pas une surprise, la prochaine console de Sony, dont la sortie a récemment été confirmée pour les vacances (de Noël ?) 2020 sera sobrement baptisée PlayStation 5. Un patronyme qui reste dans la logique des nomenclatures adoptées depuis le départ par la marque japonaise, et qui n’est visiblement pas prêt de changer à l’avenir. Comme le révèle le média américain Ubergizmo, l’entreprise nippone entend bien faire prospérer sa famille de console dans le temps, au moins encore quelques générations si tout se passe comme prévu. Après la PS5, plusieurs brevets ont ainsi été déposés au Japon, allant de la PS6, à la très lointaine PS10, qui devrait sortir aux alentours de l’année 2054 si l’on se fie au calendrier des sorties hardware jusqu’à présent suivi par l’entreprise (une machine tous les six ou sept ans).

Pour rappel, il n’est pas rare que des marques déposent bien en amont des brevets relatifs à leur avenir plus ou moins proche. Concernant la PS5 par exemple, Sony avait ainsi assuré le coup en enregistrant le nom de sa marque en 2006, soit quatorze ans avant la sortie officielle de la console. Concernant les futures machines imaginées par le constructeur, rien ne garantit évidemment que l’ensemble de ces dernières sera commercialisé un jour, surtout à l’allure où se développe le marché du jeu vidéo, qui mise de plus en plus gros sur le tout dématérialisé, notamment via les nouveaux services de cloud gaming. Grâce à cette opération, Sony s’assure néanmoins que personne ne viendra contrecarrer ses plans d’ici-là.