Disney+ confronté à des problèmes techniques le jour de son lancement

Cinéma

Par Remi Lou le

Disney+ démarre en trombe ! Le service de streaming de Disney rencontre de nombreux problèmes techniques le jour de son lancement. Ces difficultés techniques seraient dues à une forte demande, selon Disney.

Officiellement lancé ce 12 novembre aux États-Unis, au Canada et aux Pays-Bas, la nouvelle plateforme de streaming de Disney semble bien partie, trop bien partie même. Face à l’afflux d’utilisateurs sur le service, Disney+ rencontre en effet de nombreuses difficultés techniques depuis son lancement, des problèmes qui viennent, selon la déclaration de Disney, d’une demande forte qui dépasserait les attentes, note Hollywood Reporter.

Dès 7 heures du matin (heure de New York), presque 7000 signalements avaient déjà été recensés concernant divers problèmes techniques, principalement aux États-Unis, mais également dans certaines régions du Canada et aux Pays-Bas. Quand certains n’arrivaient pas à utiliser l’application sur leurs smart TV, d’autres ne pouvaient pas la lancer depuis leur PlayStation, quand ce n’est tout simplement pas le service qui ne voulait pas se lancer. Sur les réseaux sociaux, ils sont nombreux à se plaindre des problèmes, caractérisés par cet écran d’erreur montrant Mickey et Pluto en combinaison spatiale au-dessus de la phrase « Nous rencontrons un problème. Merci de fermer l’application et de réessayer plus tard. »

Crédits : Hollywood Reporter

Peu après l’apparition des premiers problèmes techniques, Disney a déclaré : « La demande des consommateurs pour Disney + a dépassé nos attentes. Nous travaillons pour résoudre rapidement le problème des utilisateurs actuels. Nous vous remercions de votre patience. »

C’est donc un début particulièrement tumultueux pour Disney+, qui semble avoir bien fait de privilégier un lancement international en plusieurs étapes, à commencer par les États-Unis, le Canada et les Pays-Bas aujourd’hui, puis l’Australie, la Nouvelle-Zélande et Porto Rico le 19 novembre prochain. En Europe, et notamment en France, il faudra attendre encore quelques mois, jusqu’au 31 mars 2020 pour en profiter. D’ici là, gageons que les problèmes techniques auront été résolus.