Samsung premier constructeur mondial de smartphones, devant Huawei et Apple

Business

Par Olivier le

Samsung reste le premier constructeur de smartphones cette année, même si Huawei se rapproche. La position du géant chinois pourrait toutefois reculer en 2020 s’il ne parvient pas à s’extirper du bourbier américain.

En 2019, Samsung a écoulé 323 millions de smartphones, selon les données recueillies par Strategy Analytics. Le constructeur coréen, qui affiche une part de marché globale de 21,3%, est en forme : l’an dernier, il avait vendu 291 millions d’unités, avec une croissance de 20,3%. Si les modèles les plus haut de gamme, comme le Galaxy S10 et le Note10, semblent marquer le pas, Samsung peut compter sur une offre très solide dans le milieu de gamme.

Huawei en force malgré les sanctions américaines

Huawei a de son côté écoulé cette année 251 millions de smartphones, un chiffre qui progresse de 17,7% par rapport à 2018. Là aussi, la croissance est supérieure à celle enregistrée l’an dernier (+14,4%). Le constructeur chinois a bénéficié d’un gros soutien des consommateurs de son pays, en raison des sanctions de l’administration Trump qui lui interdisent d’utiliser des technologies provenant d’entreprises américaines.

Huawei peut continuer de s’appuyer sur le marché chinois pour se maintenir à la seconde place en 2020, selon Strategy Analytics. La Chine pèserait pour 80% des ventes du constructeur. Mais les smartphones Huawei pourraient souffrir dans d’autres pays, en particulier s’ils ne peuvent toujours pas intégrer les services et les applications de Google. Le Mate 30 en est privé et c’est un véritable handicap sur les marchés où Google est très utilisé.

Huawei poursuit le développement de sa propre plateforme, Harmony OS, afin de remplacer complètement Android. Mais il faudra du temps pour proposer des équivalents à Google Maps, Chrome, voire YouTube. Quant aux développeurs, ils pourraient eux aussi attendre avant de s’engager sur ce nouveau système d’exploitation, alors qu’il y a déjà tant à faire sur Android et iOS.

Apple prend la troisième place du marché mondial des smartphones avec 193 millions d’iPhone vendus (une hausse de 13,6%). Le lancement attendu des premiers modèles 5G l’année prochaine pourrait permettre au constructeur américain de gagner quelques pourcentages supplémentaires.