We Are PlayStation : on a été invité au lancement de Dreams !

On a eu l’occasion de discuter avec des wapers durant un événement centré autour du jeu vidéo Dreams en exclusivité sur PlayStation 4.

Nous sommes à l’espace Léon Coeur Marais à Paris, qu’est ce qu’il se passe exactement ici ?

Adrientec / membre We Are PlayStation : Ici, il y a une exposition pour présenter le nouveau jeu Dreams. C’est un jeu qui permet de créer ses propres jeux.

Wierbowski / membre We Are PlayStation : Il y a un double événement pour la sortie du jeu Dreams. Il y a une partie exposition dans laquelle on peut tester des jeux créés sur Dreams, et, dans l’autre espace, il y a la Game Jam où dix équipes d’étudiants de l’ICAN s’affrontent pour créer des jeux en un temps record. Je fais partie du jury, avec quatre autres membres de la communauté We Are PlayStation et l’équipe de développement Media Molecule pour décerner un prix aux étudiants qui nous auront le plus surpris, le titre du meilleur jeu.

Comment avez-vous été sélectionné pour participer à cet événement ?

Wierbowski / membre We Are PlayStation : Sur We Are PlayStation, tout simplement. On nous a fait la proposition d’être membre du jury pour décerner ce prix. Il suffisait juste de postuler, puis on a été tiré au sort. J’ai eu la chance d’être sélectionné.

Vous avez participé au jury et testé en avant-première les créations des étudiants de l’ICAN sur le jeu avant de choisir l’équipe gagnante de la JAM. Est-ce que vous avez l’habitude de partager votre point de vue sur les jeux, donner votre avis sur WAP ?

Wierbowski / membre We Are PlayStation : Sur la communauté We Are PlayStation, on ne fait que ça. On partage nos astuces, nos points de vue sur les jeux, nos coups de coeur, nos coups de gueule… On partage notre avis ! C’est quelque chose que je ne faisais pas avant, je jouais seul et je ne partageais rien. Depuis que je suis inscrit sur WAP, je ne fais que partager ma passion, et je vis ma vie de gamer autrement.

Adrientec / membre We Are PlayStation : Oui, j’ai déjà donné mon avis sur des jeux, plus particulièrement sur WAP. À chaque fois que je teste un jeu, je donne directement mon avis, les points négatifs et positifs sur le site. Chaque jeu a sa propre communauté. En donnant mon avis sur WAP, ça m’a permis d’être invité à tester des jeux en avant-première à la Paris Games Week, par exemple.

Stottlemeyer / membre We Are PlayStation : Oui, je donne souvent mon avis sur les jeux avec d’autres joueurs PlayStation. C’est principalement sur We Are PlayStation que je le fais, puisqu’il y a une section entièrement dédiée aux avis. C’est là que je peux me faire un avis sur les jeux, et en même temps donner mon propre avis sur un titre.

Qu’avez-vous pensé des œuvres présentées dans le cadre de l’exposition Dreams ? C’est la première fois pour vous que vous participez à ce type d’événement ?

Wierbowski : Ça donne envie de s’y mettre pour pousser le délire très loin et fignoler ses jeux. Il y a aussi certains jeux qui m’ont mis une sacrée claque. C’est vraiment le petit plaisir de ce jeu-là, donner la possibilité au joueur de créer ce qu’il a dans sa tête.

Adrientec : j’ai testé tous les jeux de l’exposition, et j’ai mes petites préférences. Celui qui m’a le plus marqué, c’est un mini-jeu dans lequel on peut créer sa propre musique à partir de différents beats et samples, c’est très sympathique, et surtout très libre. Sinon la plupart des jeux de l’exposition étaient assez artistiques, et assez peu commun, ce qui fait plaisir à voir.

Stottlemeyer : Oui, il y en a une qui mélange plusieurs genres dans un seul jeu. On retrouve un côté plateforme, Beat Them All, mais aussi exploration, énigmes, et c’est très cinématique, avec beaucoup de chansons. Ça change des jeux qu’on a l’habitude de voir.

En tant que joueur, vous avez l’habitude d’échanger sur les plateformes communautaires. Quels conseils donneriez-vous à des nouveaux dans l’univers PlayStation pour se faire une idée des jeux, ou pour rencontrer d’autres joueurs avec qui échanger dans la communauté ?

Wierbowski : Faire comme moi, à savoir s’inscrire sur We Are PlayStation. Regarder un peu comment ça se passe, commencer à échanger avec d’autres joueurs, puis, de fil en aiguille, se faire des amis, se voir dans la vraie vie, partager un repas, un jeu IRL, se marrer… Mais on peut aussi s’entraider, quand on rencontre des bugs qu’on n’arrive pas à régler de soi-même, c’est toujours plus facile quand on est dans une communauté pour trouver de l’aide. Aussi, on est invité à un certain nombre d’événements par la plateforme, ce qui donne vraiment l’impression d’être un gamer privilégié. On partage des moments uniques, comme on a pu le faire à la Paris Games Week, au Futuroscope, et ici, lors de cet événement consacré à Dreams.

Adrientec : Si je devais donner des conseils à un nouveau joueur qui débarque sur We Are PlayStation, ce serait d’écrire des commentaires pertinents sur le site, de participer pleinement à la vie communautaire. Aussi, dès qu’il a fini un jeu, c’est toujours bien de donner son avis, qu’il soit positif ou négatif, mais aussi de participer à des challenges qui permettent de remporter des bons d’achat sur le PlayStation Store, mais aussi de se retrouver invité à des événements pour tester des jeux en exclusivité ou simplement pour s’amuser.

Stottlemeyer : Il y a plusieurs façons pour un nouveau venu de débuter sur PlayStation. L’interface de la console propose elle-même des communautés, et sur We Are PlayStation, cette dimension est beaucoup plus poussée. On retrouve des communautés dédiées à certains jeux, et si on veut se faire un avis sur un titre, il y a une section « Avis ». On peut très rapidement se faire une idée de la qualité d’un jeu en regardant les avis postés par d’autres wapers, le nombre d’étoiles, ou même échanger avec les autres joueurs.

En tant que jury, vous allez être amené à sélectionner le meilleur jeu créé par les étudiants durant la Game Jam. Ça vous ait déjà arrivé d’être jury ?

Wierbowski : Être dans un jury, ça ne m’est jamais arrivé. Ça me stresse un peu, car je vois les étudiants qui travaillent d’arrache-pied, et certains qui ont fait un travail incroyable, et ce n’est pas évident de donner son avis par rapport au travail fourni et de juger une oeuvre. Mais il va falloir le faire, et avec plaisir. Ça me paraissait facile, et finalement devant la tâche à accomplir, c’est plus difficile. Je vais essayer de juger par rapport à mon vécu de gamer.

Adrientec : J’ai observé les étudiants en train de créer leurs jeux, et il y a des choses très belles. Participer au jury me donne l’impression d’être privilégié, et ça me fait vraiment plaisir de participer à cet événement et de donner mon avis sur les créations des étudiants, et peut-être voir l’éclosion d’une future carrière de game designer, qui sait ?

Stottlemeyer : C’est la première fois que je participe à un jury durant un événement. En revanche, ce n’est pas la première fois que je participe à un événement de ce type. J’avais notamment testé des jeux comme The Order, Detroit : Become Human et bien d’autres en avant-première durant la Paris Games Week grâce à We Are PlayStation. En ce qui concerne mon rôle en tant que jury sur Dreams, je me sens plutôt à l’aise, et même plutôt excité de pouvoir donner mon avis sur les jeux que je vais tester.

 

En bref, rejoindre We Are PlayStation, c’est s’impliquer dans l’univers PlayStation et rencontrer une communauté extrêmement soudée autour du gaming, mais aussi participer à une belle aventure, et de belles rencontres entre gamers à travers de nombreux événements ! Qu’attendez-vous ?