Les FAI pourraient limiter la bande passante vers Netflix, YouTube, et même les jeux vidéo

Télécom

Par Remi Lou le

Selon le président de la Fédération Française des télécoms, les opérateurs pourraient bien être amené à limiter la bande passante vers les sites et services de divertissement, dans le but d’allouer le débit en priorité aux personnes en télétravail.

Crédits : @StockSnap via Pixabay

Suite aux annonces d’Edouard Philippe samedi dernier pour limiter à tout prix la progression de l’épidémie de coronavirus COVID-19 en France, le télétravail va exploser à partir de ce lundi. Conséquence : le président de la Fédération Française des Télécoms vient d’affirmer hier soir « une plus grande discipline dans l’allocation de la bande passante à partir de lundi afin de faire face au bond des usages liés au télétravail. »

Les opérateurs français vont donc devoir faire preuve de rigueur et se préparer à une hausse soudaine du trafic internet, comme c’est le cas en Italie, qui, depuis le confinement total, a enregistré une hausse de 70% de son trafic internet à l’échelle nationale. Afin de préserver l’accès aux sites essentiels, et permettre aux personnes en télétravail de continuer à travailler, la bande passante allouée aux sites et services de divertissement devrait ainsi être abaissée. Les joueurs Steam, qui enregistraient un record de fréquentation en simultané durant le week-end, pourraient ainsi voir leur débit s’affaisser, tous comme les nombreux utilisateurs de Netflix, ou de YouTube, et certainement, de Pornhub.

« Nous entrons dans une phase exceptionnelle qui nous amène à regarder de près les pics de trafic auxquels nous nous sommes habitués. Nous entrons dans une ère de discipline sociale collective, qui doit s’accompagner d’une discipline numérique de la part des opérateurs télécoms […] Des mesures peuvent être prises de manière temporaire pour éviter que la consommation de certains pénalise celle des autres » a indiqué le président de la Fédération Française des Télécoms, Arthur Dreyfuss, réunissant Orange, Bouygues et SFR, mais pas Free.

Source: JDD