Apple et Google développent un outil commun de traçage des contacts contre le coronavirus

Android

Par Olivier le

C’est quasiment du jamais-vu dans l’univers informatique moderne : Apple et Google se sont entendus pour développer des outils de traçage des contacts afin de lutter contre la propagation du coronavirus.

Pour endiguer le COVID-19, toutes les bonnes volontés sont les bienvenues, y compris celles qui n’ont pas l’habitude de travailler ensemble. Apple et Google ont annoncé un travail en commun pour permettre l’usage du Bluetooth afin d’aider les gouvernements et les agences de santé à mieux lutter contre le coronavirus.

Une plateforme interopérable

Le traçage des contacts est un des principaux outils pour limiter la propagation du coronavirus, comme l’ont déterminé un grand nombre d’autorités de santé publique, d’universités et d’organisations non gouvernementales. Mais ces derniers butent sur un obstacle technique que les deux entreprises veulent lever : l’interopérabilité entre iOS et Android. C’est pourquoi Google et Apple vont lancer une solution qui rendra possible le traçage des chaînes de transmission.

Au mois de mai, les deux groupes lanceront des interfaces de programmation (API) pour favoriser les communications entre les appareils iOS et Android. Ces API pourront être utilisées par les autorités de santé afin qu’elles soient intégrées au sein de leurs applications. Les utilisateurs pourront ensuite les télécharger depuis les boutiques d’apps respectives des deux plateformes.

Ensuite, Apple et Google vont intégrer cette technologie de traçage Bluetooth au sein même de leurs systèmes d’exploitation. Une solution « plus robuste qu’une API », expliquent les partenaires, qui a deux objectifs : la participation d’un plus grand nombre de personnes sur la base du volontariat, ainsi qu’une meilleure interaction d’un écosystème d’apps plus étendu avec les autorités de santé.

Par ailleurs, les deux constructeurs font vœu du plus grand respect de la vie privée, de la transparence et du consentement. Apple et Google prendront en charge cet aspect, en collaboration avec les gouvernements et les agences. Il est possible de consulter la documentation d’infrastructure, ainsi que les spécifications sur le Bluetooth et la cryptographie sur ce site.

Source: Apple