Samsung retire sa production de la Chine

Hardware

Par Antoine Gautherie le

C’est officiel : Samsung quitte la Chine. Le géant coréen a annoncé la fin de la production de ses PC dans l’Empire du Milieu, un an après avoir fait de même avec ses smartphones. Une décision qui signe la fin d’une ère particulièrement prospère pour Samsung… et le début d’une nouvelle aventure en Inde ?

© Kote Puerto – Unsplash

L’année dernière, Samsung signait la fin d’une ère en officialisant la fin de sa production de smartphones sur le territoire chinois. Il semble que le géant coréen ne souhaite pas s’arrêter en si bon chemin puisqu’un porte-parole de la marque a confirmé que la production des PC de la marque allait également être déplacée.

Le groupe n’a pas encore communiqué officiellement sur les raisons qui ont motivé cette décision, mais il ne fait aucun doute que les motivations sont d’ordre économique. Ce n’est un secret pour personne, les relations entre la Chine et les États-Unis sont loin d’être au beau fixe et les deux superpuissances se livrent une guerre idéologique et commerciale sans merci. Les sanctions économiques pleuvent des deux côtés, et les marques avec des attaches dans l’un ou l’autre (voire les deux) se retrouvent prises entre le marteau et l’enclume. Ces coups de boutoir réciproques ont fini par décourager certaines grandes entreprises.. dont Samsung. Car si la Chine était encore l’Eldorado de l’électronique il y a de cela quelques années, la donne a largement changé depuis et les marges phénoménales que les industriels pouvaient trouver en Chine ont fondu comme neige au soleil. De plus, les ventes de Samsung dans le pays ont également chuté de façon vertigineuse, à cause de la concurrence toujours plus agressive des marques chinoises qui ont pris le marché d’assaut.

Plusieurs destinations potentiellement attractives

Sans cet intérêt économique évident, il n’est pas étonnant que Samsung ait pensé à déménager sa production. On ne sait pas encore où le géant sud-coréen compte se réimplanter, mais de nombreux observateurs parient déjà  sur le Vietnam, où il produit déjà ses smartphones. En effet, le groupe a déjà investi massivement dans le pays et il paraît raisonnable d’imaginer qu’il choisira en priorité un pays où il possède déjà des attaches… à moins qu’il ne se décide à tout miser sur l’Inde. Ce n’est en tout cas pas une hypothèse farfelue, puisque le gouvernement indien a lancé un programme à 6,6 milliards de dollars pour inciter les producteurs de smartphones à investir chez eux… auquel Samsung a décidé de candidater. Il sera intéressant de guetter la décision de Samsung, car l’installation d’un autre grand nom de l’électrique au pays des vaches sacrées, serait un atout de poids pour le développement d’un nouveau centre névralgique de la tech mondiale.