Lourde chute des ventes de smartphones en Europe au deuxième trimestre

Business

Par Olivier le

Il ne s’est pas vendu beaucoup de smartphones en Europe durant le confinement, confirme la dernière étude de Counterpoint. Mais il y a tout de même eu un net rebond dès le mois de mai.

Crédit : Mircea Lancu, Pixabay
Crédit : Mircea Lancu, Pixabay

Avril a été terrible pour les ventes de smartphones. C’est durant ce mois que les mesures de confinement ont été les plus dures dans de nombreux pays européens. Selon Counterpoint, les ventes ont plongé de 45% par rapport à avril 2019, et de 30% par rapport au mois de mars 2020. La plupart des boutiques physiques ont fermé pour enrayer l’épidémie, mais les sites de commerce en ligne ont continué leurs activités.

Un mois d’avril fatal

Ça n’a pas suffi pour compenser la chute de la demande des Européens, et pour une bonne raison : les smartphones perdent beaucoup de leur intérêt quand on est enfermé à la maison toute la journée. Avec la levée progressive des restrictions de déplacement, les ventes sont reparties très fort : +33% en mai par rapport à avril, +34% en juin par rapport à mai.

Malgré ces deux mois de reprise, le deuxième trimestre affiche une baisse importante des ventes de smartphones de 24% d’une année à l’autre. Le bilan en France est moins bon que la moyenne relevée par le rapport (-25%). L’Hexagone fait pire que l’Italie et l’Espagne (respectivement -16% et -19%), alors que ces deux pays ont été les plus frappés par le coronavirus. La baisse des ventes s’établit à 25% en Allemagne, 26% au Royaume-Uni, 27% en Russie.

Parmi les marques qui ont su tirer leur épingle du jeu dans ce contexte très difficile, relevons les performances d’OPPO et de Xiaomi, qui ont bénéficié de très bons résultats (+41% et +55% par rapport à l’an dernier). Les deux constructeurs ont profité du vide créé par le déclin de Huawei en Europe, qui peut toutefois compter sur sa forte présence en Russie dont il détient 29% du marché.

OnePlus aussi affiche un excellent bilan avec des ventes en progression de 128% en Europe de l’Ouest, grâce entre autres aux OnePlus 7t et 8. Samsung reste largement en tête du marché européen avec 35% (-1 point par rapport au deuxième trimestre 2019), suivi par Apple (17%, +2 points) et Huawei (16%, -6 points).