Écrans AMOLED ou LCD : quels sont les avantages, les inconvénients et que choisir pour votre smartphone ?

Informatique

Par kood le

Entre les écrans LCD et les écrans OLED, la bataille fait rage sur nos smartphones. Quels sont les avantages et les inconvénients des deux technologies et que choisir pour votre prochain smartphone ? On fait le point.

L’écran de notre smartphone a beaucoup changé au cours des 10 dernières années. Son évolution a été spectaculaire et nous sommes passés de petits écrans à faible résolution à des terminaux avec des écrans pratiquement sans bord qui atteignent des définitions 4K sur certains modèles.

Dans le même temps, des progrès ont été réalisés dans les technologies d’écran pour offrir une meilleure expérience. Les écrans LCD et AMOLED sont les deux grands types de dalles que nous trouvons aujourd’hui dans ces appareils. Quels sont leurs différences, leurs avantages et leurs faiblesses ? On vous explique.

Comment fonctionnent ces deux technologies ?

Les écrans LCD sont équipés de cristaux liquides et illuminés par un rétroéclairage à part entière. C’est grâce à lui que les images affichées sont lisibles, sans quoi on les verrait difficilement en plein jour, et il serait impossible de les utiliser dès la nuit tombée.

Pour les écrans OLED (Organic Light-Emitting Diode), les cristaux liquides fonctionnent avec des diodes électroluminescentes organiques. La principale différence provient du fait que ces diodes produisent elles-mêmes leur propre lumière. Il n’y a pas de rétroéclairage, et chaque pixel est éclairé indépendamment.

LCD ou OLED, deux structures d’écran différentes // image : Corning

La reproduction des couleurs

La reproduction des couleurs est très importante quand il s’agit d’écran. Historiquement, le LCD offre une meilleure fidélité et des couleurs plus justes. Inversement, avec l’OLED les couleurs ne correspondent pas toujours à la réalité, la technologie a une tendance à sursaturer les couleurs. C’est plus « pétant » mais moins juste. Dès lors, travailler sur des images ou des vidéos sur ce type de dalle peut créer quelques surprises une fois partagées sur d’autres terminaux ou une fois imprimées.

La fidélité des couleurs est l’un des grands avantages des écrans LCD. Ils ont une très bonne reproduction des couleurs, les images et les vidéos affichées sont naturelles. Ceci étant dit, ces considérations valaient surtout il y a quelques années, aujourd’hui l’OLED a largement rattrapé la justesse des couleurs du LCD.

Les contrastes

Les écrans AMOLED ont en revanche un contraste plus élevé, il est même considéré comme « infini » puisque pour produire du noir, la diode est tout simplement éteinte. Le rétroéclairage des écrans LCD reste toujours allumé et la lumière produite par les LED va donc nécessairement venir éclaircir les noirs. Contrairement à ce que l’on retrouve sur certains téléviseurs LCD de gamme supérieure, impossible sur smartphone de n’allumer que certaines zones.

La durée de vie

Dans la mesure où l’OLED est basé sur des matériaux organiques, ces derniers tendent à dégrader avec le temps. C’est notamment le cas des sous-pixels bleus qui sont assez sensiblement au vieillissement. Avec le temps, l’OLED va avoir tendance à marquer, c’est ce qu’on appelle le “burn-in” des dalles et conserver une image “fantôme”. Elles apparaissent surtout aux endroits où un élément reste afficher longtemps au même endroit.

Exemple d’un burn-in sur l’écran OLED d’un Galaxy S7 // image : iOS Hacker

Bien que les dalles se soient améliorées sur ce point récemment, le problème subsiste. Il faut toutefois rappeler que sur smartphone c’est plus rare, car justement l’interface bouge plus régulièrement, au grès des changements d’application. Le LCD ne rencontre pas ces problèmes.

Le prix

En utilisant des matériaux et des techniques éprouvées, les écrans LCD sont sensiblement moins coûteux à produire que les écrans OLED. C’est ce qui explique qu’ils sont souvent utilisés quand on cherche à tenir des prix plus bas, mais certains téléphones haut de gamme en intègrent aussi.

Que choisir ?

De manière générale, l’OLED est toujours à favoriser. S’il a quelques inconvénients, ses qualités les compensent assez largement. Le LCD n’est pas pour autant à jeter, il existe aujourd’hui de très bonnes dalles qui sont largement en mesure de satisfaire les utilisateurs, surtout si on prend en compte que cela permet de tirer les prix vers le bas.