Le rover Curiosity prouve l’existence passée de « méga-inondations » sur Mars

Espace

Par Felix Gouty le

Perseverance n’est même pas arrivé sur place que son prédécesseur, Curiosity, rapporte déjà l’ancienne présence de crues massives sur la planète Mars.

Crédits : NASA / JPL-Caltech.

Non seulement, Mars aurait bien accueilli de l’eau liquide à sa surface, mais elle aurait été surtout présente dans de telles quantités, qu’elle aurait produit des torrents. Des chercheurs du Laboratoire de propulsion spatial de l’Institut Caltech et leurs collègues géologues l’affirment aujourd’hui dans une étude publiée dans la revue Scientific Reports. Le rover de l’Agence aérospatiale américaine (NASA), Curiosity, a pris pléthore de photos du sol des régions martiennes qu’il parcourt encore actuellement, aux alentours du mont Sharp. Le cratère de Gale, par exemple, présente de très nombreuses traces fossiles d’anciens courants d’eau – comme des vagues figées dans la pierre. Ses marqueurs et d’autres roches sédimentaires seraient caractéristiques de gigantesques inondations très rapides, ou « méga-inondations », passées.

Forts de ce constat, pourtant effectué sur une planète où la température moyenne frise les -60°C, les scientifiques ont émis l’hypothèse suivante. La chute d’une météorite de très grande taille – comme celle qui a donné naissance au cratère de Gale – a généré une telle pression et une telle énergie, qu’elle aurait fait fondre l’eau gelée de la croûte martienne. Ce phénomène aurait alors entraîné l’émission de quantités massives de vapeur d’eau, de dioxyde de carbone (CO2) et de méthane (CH4). La création d’un climat chaud et humide se serait ensuite traduite par de très importantes précipitations, à l’origine de crues massives et soudaines. Bien évidemment, cette découverte et la théorie qui peut lui être attachée tendraient à soutenir l’idée que la planète Mars a pu, un jour, accueillir une forme de vie. Comme le rappelle à EnGadget un chercheur espagnol coauteur de l’étude, Alberto G. Fairén, « la planète a donc présenté les conditions pour supporter l’existence de l’eau sous forme liquide à sa surface – et sur Terre, où il y a de l’eau, il y a de la vie. » Le nouveau rover Perseverance, déjà en partance pour la Planète Rouge, aura justement pour mission d’enquêter sur cette possible forme de vie martienne dès son arrivée en février 2021.

Mars Curiosity Rover NASA...
  • Curiosity Rover diagram, NASA, robotic, Mars Mission, USA Engineering, STEM, favorite Rover,...
  • Curiosity was launched from Cape Canaveral on November 26, 2011
  • Léger, Coupe classique, manche à double couture et ourlet à la base
Source: EnGadget