Des chercheurs ont enregistré un signal radio provenant d’une exoplanète

Espace

Par Olivier le

Enfin ! Les extraterrestres ont envoyé vers la Terre un signal radio ! Bon évidemment, ce n’est pas tout à fait le cas et il faut éviter de s’emballer : ce n’est pas demain la veille que les petits hommes verts viendront nous envahir, puisque ce signal prouve simplement que l’exoplanète qui l’émet possède un champ magnétique.

Crédit : Jack Madden/Cornell University
Crédit : Jack Madden/Cornell University

Un signal radio qui provient de l’espace, c’est le début de nombreux films de science-fiction et/ou catastrophes ! Et il est vrai que la découverte de l’université Cornell, à New York, est enthousiasmante. Les chercheurs ont enregistré un signal radio provenant de la constellation du Bouvier et plus précisément du système Tau Bootis, situé à environ 50 années-lumière de la Terre.

Champ magnétique

Il s’agit d’un système stellaire qui comprend une naine rouge, Tau Bootis Aa, une sous-géante jaune-blanche. Autour d’elle gravite une exoplanète, Tau Bootis Ab. Et selon les chercheurs, le signal provient de cette planète. La sensation ici, c’est que pour la première fois, les scientifiques ont pu enregistrer le signal radio du champ magnétique d’une exoplanète. Depuis 25 ans, ils en ont identifié près de 4.000.

Auparavant, ils ont pu capter un tel signal provenant d’autres planètes du système solaire. C’est en menant des recherches sur la signature radio de Jupiter que les chercheurs ont pu établir un modèle leur permettant de rechercher dans l’univers ce type d’émissions radio. C’est pourquoi on dit de Tau Bootis Ab qu’il est un « Jupiter chaud ».

Ce champ magnétique étant naturel, rien ne dit malheureusement qu’il existe des extraterrestres sur Tau Bootis Ab… En revanche, cette découverte permettra d’en savoir plus sur le cœur de l’exoplanète et de déterminer son niveau d’habitabilité, dont les champs magnétiques sont un des ingrédients. Peut-être qu’il existe une forme de vie sur cette planète, malgré la chaleur élevée qui y règne.

Le signal radio a été observé par LOFAR, un radiotélescope européen qui compte 50.000 antennes à très basse fréquence. L’émission enregistrée sur Tau Bootis Ab doit cependant être confirmée par de nouvelles mesures.