La Suisse va produire des masques chirurgicaux transparents

Ville de Geeks

Par Olivier le

Les masques sont là pour protéger de la COVID-19, mais ils ne sont pas très bien adaptés aux relations humaines. La Suisse va débuter la production de masques complètement transparents.

Crédit : EPFL
Crédit : EPFL

En Suisse, la société HMCARE a mis au point un masque chirurgical transparent. Il est composé d’une membrane de polymère dont les fibres laisse de très fines interstices de 100 nanomètres. De quoi filtrer le virus, tout en laissant passer l’air. Cette invention a été rendue possible par les travaux du Laboratoire fédéral d’essai des matériaux et de recherche (EMPA) et de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

Des masques transparents pour tous

Par le biais d’une entente avec le gouvernement fédéral suisse, ce masque transparent va être disponible en quantité pour les personnels hospitaliers ainsi que pour le grand public d’ici l’été prochain. À l’origine, ces masques devaient être fabriqués en Asie, mais finalement l’État suisse a décidé de donner un coup de pouce pour une production locale.

« Notre ambition est de proposer des masques [transparents] le plus vite possible et au prix le plus bas possible, dans l’espoir que ce produit inédit devienne un nouveau standard mondial sur le plan sanitaire », explique l’EPFL et HMCARE. La technologie nécessaire pour ce masque étant plus coûteuse que pour un produit classique, son prix de vente sera « probablement de 15 % à 20 % qu’un masque chirurgical de base », précise Thierry Pelet de l’EPFL.

Ces masques 100 % transparents seront très utiles à l’hôpital, pour améliorer la communication entre les personnels et les patients, ainsi que pour une meilleure compréhension avec les sourds et les malentendants. L’objectif toutefois est de servir l’ensemble de la population et, peut-être, de donner des idées à d’autres pays.