États-Unis : il est désormais possible de payer sa place de cinéma en Bitcoin

Général

Par Tristan le

Le bictoin est la cryptomonnaie la plus connue sur la planète. Elle est déjà une monnaie d'État au Salvador. Mais plus au Nord sur le continent américain, les États-Unis aussi commencent à utiliser cette crypto qui s'invite jusqu'aux salles de cinéma.

pièce Bitcoin
© Journal du Geek

Aller au cinéma est un geste anodin, un loisir comme un autre, apprécié par beaucoup. Alors que l’industrie du film pèse aujourd’hui 17 milliards d’euros rien qu’en France, il faudra bientôt ajouter de nouvelles devises au calcul. En effet, le groupe AMC, l’un des plus puissants exploitants de salles de cinéma sur le sol de l’oncle Sam, vient de confirmer une décision déjà ébruitée depuis plusieurs mois.

Créé dans les années 20 par Erward Durwood, le groupe qui possède une salle sur Times Square s’apprête à prendre un virage de taille dans son histoire. En effet, la société compte bien profiter du développement des cryptomonnaies pour faire fleurir de nouvelles recettes. La firme a en effet prévu d’accueillir sur ses sièges des propriétaires de bitcoin qui aurait payé leur place avec leur cryptomonnaie. Une annonce que le groupe avait déjà faite au début de l’année et qui est aujourd’hui donc avérée. AMC va bel et bien accepter les paiements en bitcoin. Une nouvelle de taille pour la société historique propriétaire de nombreuses salles aux États-Unis.

Dans le détail, l’annonce assure que les clients américains qui se rendent dans les salles peuvent maintenant payer leurs places, mais également leur consommation (pop-corn et autres boissons) directement avec des cryptomonnaies. Si le communiqué de la société s’attarde longuement sur le bitcoin qui est la crypto de référence, d’autres monnaies virtuelles comme le bitcoin cash ou encore l’Ethereum devrait également être de la partie.

Dans la lancée de cette annonce, il serait dans les tuyaux chez AMC d’également donner sa chance à une cryptomonnaie plus « exotique » qui divise encore beaucoup le petit monde des devises virtuelles : le Dogecoin. En effet, la monnaie numérique pourrait faire son arrivée comme un moyen de paiement dans les salles de cinéma. Elle qui avait été créée à l’origine comme une blague est rapidement devenue une des monnaies les plus célèbres de ce marché naissant, éclipsant des devises de plus fortes valeurs.

Une idée de la part d’AMC qui n’est pas très originale, et qui suit une mouvance bien plus générale. Il y a quelques mois c’est le Salvador qui faisait le premier pas en faisant du bitcoin une monnaie comme une autre dans le pays, utilisable partout et pour tout type de transaction. Une idée vue comme folle par beaucoup, qui semblent avoir porté ses fruits. En effet, le Salvador profite de la bonne forme de la cryptomonnaie pour faire des investissements supplémentaires, comme la construction d’écoles. Récemment c’est le nouveau maire de New York, Éric Adams, qui a loué les bienfaits du bitcoin et des cryptomonnaies sur son compte Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *