Corée du Nord : condamné à mort pour avoir vendu une copie d’une série Netflix

Série

Par Julie Hay le

Un homme a été condamné à mort pour avoir vendu des copies illégales de la série Squid Game en Corée du Nord.

netflix-squid-game
© Netflix

Le succès de la série Squid Game est sans précédent sur Netflix. En quelques semaines, elle s’est imposée première au classement des séries les plus populaires sur la plateforme SVOD. 142 millions d’abonnés avaient – en octobre dernier – lancé le visionnage de la production à mi-chemin entre Hunger Games et un Black Mirror. La série sud-coréenne s’est donc offert un rayonnement international, sauf chez son plus proche voisin la Corée du Nord. Dans le pays, les productions occidentales sont formellement interdites. En 2020, le régime a voté une loi sur “l’élimination de la pensée et de la culture réactionnaire” rapport Radio Free Asia dans un article du 23 novembre dernier.

Un homme condamné à mort

Malgré ces interdictions, des adolescents ont réussi à se procurer une copie de la série. Ce sont au total 7 lycéens qui ont été inculpés pour avoir regardé Squid Game. Six de ces adolescents ont été condamnés à cinq ans de travaux forcés, alors que le septième, celui qui avait acheté un lecteur USB a écopé d’une peine à perpétuité. Selon les informations du média, le contrebandier avait ramené une copie sur une clé USB depuis la Chine. L’homme a été condamné à mort par le régime. Les enseignants et administrateurs de l’école ont quant à eux été licenciés. Ils pourraient être envoyés dans des mines, loin de leurs lieux de résidence.

Les premières d’une longue série d’arrestations ?

Comme le note RFA, il s’agit de la première application de la loi mise en place en 2020. Le média précise que les investigations sont encore en cours dans le pays, pour démanteler tout le réseau. Une source proche du dossier explique que les autorités recherchent activement des dispositifs de stockage et des CD contenant des contenus étrangers. “Les habitants tremblent tous de peur, car ils seront impitoyablement punis pour avoir acheté ou vendu des dispositifs de stockage de mémoire, aussi petits soient-ils”.

Pour rappel, Squid Game suit les aventures des participants, tous acculés par des dettes monstrueuses, à un jeu hors normes. Pour espérer décrocher les 45,6 milliards de won, ils doivent survivre à plusieurs épreuves inspirées de l’enfance. Mais l’issue est fatale, et il n’en restera qu’un. Pour les créateurs, l’exploration de cette intrigue est une manière d’adresse une critique acerbe à l’égard des sociétés capitalistes. La série n’est pas non plus tendre avec le régime nord-coréen.

En effet, le personnage qu’incarne Jung Ho-Yeon est celui d’une Nord-Coréenne venue se réfugier avec son petit-frère à Séoul pour vivre une vie loin de la dictature. On apprend d’ailleurs qu’elle participe à ce jeu perfide pour obtenir l’argent nécessaire à la traversée de ses parents. L’intrigue laisse à penser que la perspective de libérer ses parents de cette oppression du régime vaut bien son sacrifice.

Source: RFA

1 Commentaire

  1. xxxx

    26 novembre 2021 at 18:11

    Dealabs fait des articles maintenant ?
    A non merde, je suis toujours sur JDG .. Il y a tellement de liens sponsorisés que je les confonds

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *