Critique

Critique : Les Tortues Ninja – Gros muscles, petit cerveau

Cinéma

Par Pierre le

Sept ans après leur dernière apparition au cinéma, les Tortues Ninja reviennent sous la houlette de Jonathan Liebesman et de Michael Bay. Le résultat ? Un reboot explosif, stupide, mais diablement jouissif.

Le film comprend quelques scènes bien marrantes
Le film comprend quelques scènes bien marrantes

Avant toute chose, je vais vous avouer quelque chose. Quand j’étais gosse, j’avais cinq héros. Le premier, c’était (et c’est toujours) Batman. Les quatre autres ? C’étaient les Tortues Ninja. J’attendais donc ce film avec un sentiment étrange, mélange d’impatience et surtout de peur. Peur du nouveau traitement réservé à mes héros. Peur de la patte de Michael Bay. Peur de leur nouveau look et du ton que semblait adopter le film. Je suis donc allé dans la salle de cinéma un peu à reculons. Une heure et demie plus tard, je me suis retrouvé avec le cerveau gravement endommagé par tant de bêtise. Mais vous savez quoi ? Un sourire béat se dessinait sur mon visage…

Critique garantie sans spoiler

Les Tortues Ninja ne change pas vraiment l’histoire de base des héros. Quatre tortues d’enfer dans la ville, chevaliers d’écailles et de vinyle qui vivent dans les égouts en mangeant des pizzas. Lorsque le clan du Foot, dirigé par le terrible Shredder, montre le bout de son nez, nos tortues sortent de leur tanière pour aller botter des postérieurs dans la joie et la bonne humeur. Qu’on mette les choses au clair tout de suite. Les Tortues Ninja est clairement un film stupide destiné au public n’aimant pas se triturer le cerveau. Scènes d’action qui s’enchaînent, scénario au ras des pâquerettes, dialogues consternants, le film de Jonathan Liebesman est un bon gros blockbuster des familles, bien calibré pour tenter de vous divertir. Nous pouvons le comparer avec la franchise Transformers : le film ne prétend jamais être autre chose que ce qu’il est. C’est un film d’action pure se basant sur une licence fructueuse qui n’a que faire du réalisme ou même de la crédibilité. Un angle tout à fait logique. Nous parlons de tortues qui font du kung-fu, nom de Zeus !

Voici le personnage qui vous agacera pendant deux heures
Voici le personnage qui vous agacera pendant deux heures

Pas besoin de scénario

Le scénario ? Y’a-t-il besoin d’un scénario ? Les phases d’exposition et de dialogues ne sont là que pour combler le vide entre deux bastons. Certes, Bay et Liebesman tentent d’apporter un peu de nouveauté avec une histoire d’origine des tortues légèrement remaniée, ainsi qu’un nouveau personnage central joué par William Fichtner, mais ça s’arrête là. Les scènes d’action, elles, sont réalisées dans le pur style Bay. Montage rapide, effets spéciaux à chaque plan, explosions. Il faut savoir que le producteur, mécontent du travail de son réalisateur, a retourné une partie du film. Bref, si vous n’aimez pas le style du bonhomme, vous feriez mieux de trouver un autre film, étant donné que ces scènes sont nombreuses. L’une d’elles est d’ailleurs impressionnante et a beaucoup fait jaser chez les critiques américaines par son aspect grotesque et totalement WTF : la scène du camion dans la neige. Oui, c’est grotesque. Oui, c’est n’importe quoi. Mais au risque de me répéter : Nous parlons de tortues qui font du kung-fu et qui mangent des pizzas !

William Fichtner aurait quand même pu faire mieux
William Fichtner aurait quand même pu faire mieux

Tortues géniales

Autre élément qui a fait jaser : l’aspect des tortues. Je ne rentrerais pas dans ce débat, celui-ci étant sans fin. Néanmoins, il faut reconnaitre que la production a fait des efforts pour donner un aspect unique à chaque héros. Que ce soit dans le style vestimentaire, dans la corpulence ou même dans la façon de bouger, elles ont chacune leur personnalité et il est aisé de les reconnaître même dans les scènes d’action les plus fouillies. Il faut également admettre que les personnages ont été traités avec énormément de respect. Ce sont les mêmes que celles des comics et du dessin animé des années 80.

On retrouve donc notre Mickey un peu bêbête, notre Raph avec son côté loup solitaire, etc. Un respect qui apparait surtout dans les dialogues. Car oui, les dialogues entre tortues sont les seuls réussis du film et la plupart des répliques font mouche. Les autres personnages sont anecdotiques. Megan Fox se contente de faire du Megan Fox dans son rôle d’April O’Neil. William Fichtner, si excellent d’habitude, se montre en petite forme et ne fait que sortir des lignes de dialogue sans aucune passion. Will Arnett ne joue lui qu’un rôle de sidekick agaçant. Bref, le tout ne brille pas par son génie et n’est pas servi par un scénario digne d’intérêt.

On aime ou on aime pas le nouveau look de Shredder
On aime ou on aime pas le nouveau look de Shredder

Verdict

Alors voilà, Les Tortues Ninja est un film débile. Extrêmement fun, mais débile. Après avoir vu ce cru 2014, j’ai décidé de revoir les premiers films des années 1990. Et vous savez quoi ? Ils sont eux aussi totalement débiles. La franchise elle-même est improbable. Mais on s’en fiche : ce sont des tortues qui font du Kung Fu et ça, c’est génial ! Vous l’aurez compris, si vous n’avez pas grandi avec ces personnages, ce film n’est pas fait pour vous. Même si ce n’est pas le film le plus intelligent du siècle, vous vous amuserez comme un petit fou devant Les Tortues Ninja, à condition bien sûr que vous ayez laissé votre cerveau à l’entrée du cinéma.

Cowabunga !

6FEFd7r

28 réponses à “Critique : Les Tortues Ninja – Gros muscles, petit cerveau”

  1. Navré Pierre mais l’argument du “Après tout on parle bien de Tortues qui font du Kung-Fu et qui mangent des pizzas” pour excuser toute crétinerie tient de moins en moins pour ces productions débiles.
    Toy Story c’est une histoire de jouets qui parlent… ça doit automatiquement être décérébré et focalisé sur le visuel ? Non, Toy Story ça déchire, à tous les niveaux.
    Pacific Rim ce sont des robots géants qui mettent des coups de points à des monstres géants… Sans voler très haut, ça réveille le gamin enfoui en chacun, assure un sacré spectacle sans grosse crétinerie et sans l’humour grivois typiquement “Bay”.
    Il y a toujours mieux à faire, à commencer par ne pas filer ce genre de licence à ces réalisateurs/producteurs…

  2. J’ai grandi avec les Tortues Ninja et j’ai pas du tout aimé le film…. Justement j’aimerais y trouver un scénario un peu plus fouillé, des scènes d’actions qui ne sont pas là juste pour faire de la scène d’action… J’en ai marre aussi de la blague sur le fessier de la demoiselle qui tient le rôle principal, c’est lourdingue…

    Et oui, la personnalité des Tortues est respectée mis à part le fait qu’ils parlent beaucoup trop pour rien (je me souviens pas qu’elles étaient à ce point pipelettes dans le dessin-animé)… Et puis la réplique où ils se sont senti obligés de citer le titre du film…. “So you’re…. Teenage… Mutant… Ninja Turtles….” qui en français donne juste une nausée absolue…

    Et puis le coup du camion dans la neige, non seulement c’est con, mais en plus on te fout un plan large au début de la scène où la piste fait à peine 300m de long mais la scène d’action se passe sur des kilomètres…

    Bref moi j’ai retrouvé tout ce que je déteste chez Michael Bay, et j’ai réalisé que depuis le temps que je me faisais violence pour aller voir les films Transformers, j’ai enfin compris un truc que j’avais complètement zappé : ce sont des films pour jeunes ados… Alors un mec de presque 30 ans qui y va, forcément il a un peu envie de se pendre en entendant les blagues débiles et les scènes foireuses du père Michael….

    Et pitié, on pourrait un jour se passer de la méga publicité pour Victoria’s Secret ? Y a pas un film de Bay où on en voit pas une, à croire que c’est une obsession pour la lingerie… Surtout que là ils en profitent pour faire la blague la plus minable du siècle avec…

    Non ce film n’est pas jouissif, c’est une grosse bouse comme Bay sait si bien les faire !

  3. Arkthus voilà ton erreur et celle de beaucoup de monde. Ce n’est pas pour autant que vous avez tord mais aller voir ce film en pensant retrouver l’esprit du dessin animé de 1987 est une grave erreur. Les tortues ce n’est pas un dessin animé. C’est une oeuvre complète englobant les comics, les séries animées, live et films. Et selon la version, un certain point de vue.
    On adhère ou non à chaque univers, mais ce film n’est strictement pas anti-esprit des tortues.

    Rien que la série de 2012, décriée par certains comme étant du caca et pas respectueuse de l’esprit du DA de 1987. Quand on voit qu’elle est entre autre supervisée par Kevin Eastman. Que faut-il penser alors ?

    J’attendrai de le voir pour me faire un avis, mais j’adhère à 100% à toutes les bandes annonces VO et VF. Même si les dialogues ont été clairement prévus pour de la VO.

  4. @Arkthus: Merci pour le résumé…. lol la piste de 300 mètres…. J’aimais bien les Tortues Ninja quand j’avais 13 ans, mais là j’approche 40 et vu que je ne suis plus capable de regarder Les Mystérieuses Cités d’Or, je me doute que ce n’est pas un film pour moi 🙂

  5. Oui ben moi aussi j’ai grandi avec les tortues ninja. Et comme le dit hamato, on adhère ou pas, à chacun ses goûts. Moi, je n’avais pas aimé à l’époque les version qui étaient sortis au cinéma, et même s’il sont tous aussi débile les uns que les autres, moi j’ai préféré cette version là. Cela n’engage que moi. Mais une chose est sûre, il ne faut pas s’attendre à une histoire d’une haute qualité pour ce genre de film. Les anciennes versions étaient du même genre, sauf qu’à l’époque on s’en foutait royalement car nous étions enfant et que c’était adapté à notre mentalité et humour de l’époque. Aujourd’hui les choses ont évolués, donc forcément beaucoup n’aimeront pas. c’est une histoire de goût. Mais ce genre de film c’est avant tout destiné aux ado d’aujourd’hui et à une petite partie des nostalgique des tortue ninjas
    Que ce soit Bay ou pas, moi j’ai apprécié cette version là et pourtant transformers je n’ai pas accroché ( en même temps des robots qui se battent, on ne pouvait pas s’attendre à ce qu’ils ne fassent pas tout péter. rien que dans la vrai vie, lorsque nous autres humains faisons la guerre, on fait péter pas mal de choses qu’on ne montre presque pas dans les journaux avec beaucoup de dommage collatérale)
    Sur ce, j’ai aimé cette version des tortues et surtout la belle ( ou ” poufiasse” comme certains l’appelle, c’est selon.) qu’ on aura beau critiqué mais que ben beaucoup d’hypocrite aimerai bien se la faire.
    Moi je dirai oui volontier 😀 😛
    Et puis pour ce genre de film elle a le rôle parfait, avouez le quoi, soyez honnête on n’a pas besoin d’une femme super intelligente avec un QI élevé comme Jodie Foster hein, juste un corps sexy fait l’affaire.

  6. bientot 52 ans… pas elevé dans le trip tortues— j irai le voir pour le fun – pour passer 2 heures sans vouloir respecter la profondeur d un scenario…pour moi c est le cinema que j aime..
    ps je regarde la samedi matin sur france 4 … ca compte ??
    8v)

  7. a priori des tortues **NINJA** ne font pas du kung fu mais du karaté 🙂
    (oui, j’aime enc*ler les mouches).

    Sinon pour le film bon bah c’est du BayBay: une bonasse, des explosions et des petites tentatives d’humour faciles & téléphonés. Le tout avec un scénario qui n’existe que pour lier les scènes d’actions entre elles.

    Pour moi la vraie découverte a été d’avoir donné aux tortues un phrasé & un comportement de noirs américains style harlem/brooklyn/queens/bronx, la photo de l’ascenseur dans cet article illustre bien le propos.

  8. Les critiques portant sur le fait que le film soit de M. Bay :rire:

    Vous savez au moins qu’il n’est que le producteur, pas le réalisateur ?

  9. C’est l’heure de la culture :
    – Ninja = japonais
    – Kung fu = terme faux qui désigne le Wushu -> Wushu = Chinois

    Allez, bonne journée ^^

  10. Sérieux, je suis pas tatillon d’habitude mais là… vous répétez 5 fois que les tortues font du Kung-fu les gars….Le Kung-fu est chinois. Au japon, son “équivalent” est le jujitsu, et pour les ninja on parle de ninjitsu.
    Kung-fu ça veut pas dire “Arts martiaux”. Comme iPhone ne veut pas dire “smartphone”…

  11. Personne n’a relevé l’erreur du début: “Sept ans après leur dernière apparition au cinéma”…
    Perso je trouve aucun film des tortues ninja en 2007!!!

    Pour l’avis du film, j’attendrai qu’il soit disponible en téléchargement (légal bien sûr) pour limiter les frais car j’ai peur d’être dessus au vu des bandes annonces.

    Ces derniers temps, je trouve qu’il y a trop de reboot pour en faire une machine à fric, sans prendre en compte le scénario qui est et restera le point principal d’un bon film.

  12. Je suis d’accord avec ceux qui disent que ce n’est pas parce que c’est basé sur un truc à la base pour les enfants que ça doit forcément voler au raz des pâquerettes.
    Ceux qui étaient enfant à l’époque de la première série TV sont maintenant adultes. Et si la génération de nos parents n’a pas gardé grand contact avec leur enfance, ce n’est pas le cas de la notre, qui se replonge volontairement dans ce qui a fait notre jeunesse (je ne sais pas si je me fais bien comprendre).

    Comme le disait LinksTheSun dans un de ses points cultures sur les pokémons, ceux qui avaient 12 ans à la sortie de rouge/bleu ont aujourd’hui 27 ans, et sont prêt à aborder dans ces jeux des thèmes plus grave que le fait de vouloir devenir maître pokémon et affronter les méchants qui veulent l’en empêcher.

    Quand j’ai vu la première image du nouveau Leonardo, je l’ai trouvé beaucoup plus sombre que les anciennes tortues et je m’attendais à un film plus mature, mais du coup non…

  13. Faut pas aller loin. Après que Bay ai ramener sa merde dans Transformers. Le tueur de licence fait sa prochaine victime. Bay n’est pas mauvais théoriquement. C’est juste un gosse qui aime bien les tutur, les lolo et les . . . Bouuuuuuum Baaaaaaam.

  14. Ça sert à rien de débattre… C’est un film de M. Bay. Producteur, semi-réalisateur ou pas, on s’en fout… au pire le vrai réal sur le papier est Liebesman et vu sa filmographie faut pas en attendre mieux.
    Donc si la critique de Pierre est objective, c’est exactement ce qu’on pouvait attendre de ce film. Peu importe la matière de base…même si Bay adapte La gloire de mon père, il ferait exploser la bartavelle avec des effets spéciaux d’anthologie…
    C’est un peu comme la Megan, on va pas la voir pour ses talents d’actrice hein… si ?

  15. Pourquoi matrix, kung-fu panda et j’en passe et des meilleurs on su me divertir sans scénario complexe en me procurant une bonne dose de détente, de divertissement et carrément jouissifs. Sans qu’ils exigent que j’arrête de réfléchir. soyons clairement d’accords que Bay est un idiot qui aime les tutures, les lolos et les boum!!!. Il est claire que la direction a été faite par un tâcheron qui n’en a rien à faire de ce qu’il film. Dans Transformers on voit bien que les robots sont mal cadré et amené comme des éléments du décor. Il faut savoir reprocher a une oeuvre les véritables défauts. on peut aimer une bouse et détester de très bon film.

  16. Enfin une critique ciné qui prend un film pour ce qu’il nous a été vendu.
    Arretez de vous prendre pour des intellectuels, “oui le scenario est nul, les dial aussi, de toute façon c’est du Bay donc il n’y a que les scenes d’action qui sont bien le reste est nul”
    Mais merde, l’action est bien, ca tombe nickel c’est un film d’action.
    C’est du divertissement, du grand spectacle, de l’explosion de rétine.
    Un porno vous voulez du cul ou du scénar?

  17. @jprout Matrix n’a pas un scénario complexe ? Bien sûr, on peut le regarder sans réfléchir mais regarde le de nouveau et si tu doute encore de la complexité, va voir les sujets sur le net qui expliquent énormément de chose qui ont dus t’échapper.

    @mx5ssp Ce n’est pas parce qu’ils nous le vendent comme cela qu’il faut le prendre comme cela. C’est une licence et si ça ne te gêne pas qu’ils la massacrent juste pour se faire du fric, tant mieux pour toi mais personnellement je préférerais avoir des films de mes licences favorites dans un bon scénario plutôt qu’un action-movie à 2 neurones…

  18. un gros +1 avec le commentaire de @Bragon !

    Des films comme PacificRim prouvent qu’avec des ingrédients plus liés à un gros nanar on peut faire un excellent film d’action. Je me suis surpris à me dire à plusieurs reprises “‘tain mais c’est excellent ça !” lors de certaines scènes car c’est bien réalisé, bien pensé, bien amené et, en effet, on essaye pas de faire de l’humour sans intérêt car cela n’apporte rien.

  19. Ben perso jai trouvé plaisant c sur sa vole pas haut , jai trouver le scenar a ras des pâquerette et pourtant jai bien aimé .
    De toute facons c film sont un divertissement et sans rentré dans le debat jsuis un grand fan de manga rapeller vous dbz au cinema le pire nave reboot qui existe ……
    Jai recement vue saint seiya legend of sanctuary film d’animation tirer des chevalier du zodiaque etant puriste aucun reboot ne pourras jamais egaler la profondueur de la serie c sur mais setait plaisant ……..
    Alors arrêtez de comparer de vouloir jouet au gros cinephile car bay c dla merde et tout arrêter un peu les tortues c pas le film de l’année mais avc des enfants en famille c cool…..
    Ps pour le lourd qui dit que matrix c léger niveaux scenar ben jai envie de te dire c toi qui et leger et ta pas du tout comprendre enfin voila pour les pere de famille emmener vos 3nfant vous passerais un bon moment

  20. Grosse déception que ce Tortues Ninja, alors oui les tortues sont très bien modélisées et sont capables de faire des choses impossibles pour des acteurs en costumes, mais le film est tout simplement un Transformers pour les tout petits, sans aucune âme ni identités. Tu as très bien résumé le film “fun mais débile”.

  21. J’ai oublier de préciser que les tortues ne font pas de Kung Fu mais du Ninjustu !
    Je suis une connaisseuse en la matière xD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *