Dossier

Facebook : 4 choses à savoir sur les nouveautés du réseau social

apps

Par Amandine Jonniaux le

Depuis quelques jours, Facebook a mis en place plusieurs nouveautés, censées aider les internautes à mieux contrôler leur expérience utilisateur. Une opération séduction pour le réseau social au logo bleu, régulièrement pointé du doigt sur sa politique de traitement des données utilisateurs. Après une conférence organisée par la firme il y a quelques jours, on revient sur les principales nouveautés. 

Crédits – Facebook

On n’en doutait pas vraiment, Facebook ne montre pas tous les contenus de manière unilatérale. C’était déjà le cas depuis plusieurs années, mais grâce à son nouvel algorithme le réseau social espère offrir à ses utilisateurs plus de contrôle sur leur fil d’actualité. Il sera notamment possible de faire un “classement sélectif” des contenus montrés, soit de manière automatique via nos habitudes de connexion qui établissent un “score de pertinence”, soit manuellement, grâce à des interactions rendues plus accessibles à l’utilisateur. Il sera aussi possible, comme c’est déjà le cas pour les publicités ciblées, de découvrir l’option “Pourquoi je vois cette publication ?”. Un moyen assumé pour le réseau social pour lutter également contre les fake news, cheval de bataille de Mark Zuckerberg depuis quelques mois.

Crédits – Facebook

[nextpage title=”Il est possible de mettre un ami en favori, ou au contraire de le mettre en veille”]Autre fonctionnalité que Facebook promet plus accessible grâce au nouvel algorithme, la possibilité de gérer les publications de ses amis. Concrètement, le réseau social promet de “donner le contrôle à l’utilisateur”, en lui offrant la possibilité de Mettre en priorité, Cacher, Mettre en veille ou de Ne plus suivre un contact. Des options qui seront prioritaires sur les paramètres définis automatiquement par le nouvel algorithme.

Crédits – Facebook

[nextpage title=”Les interactions sur Messenger influencent le fil d’actualité”]Facebook a expliqué ne pas lire directement vos conversations sur Messenger. En revanche, le groupe indique que la fréquence d’interaction avec un ami pouvait influer sur le “classement” de ce dernier dans votre fil d’actualité. Concrètement, spéculer toute la journée sur la prochaine saison de Game of Thrones ne devrait pas influer sur le nombre de publicités et de contenus relatifs à la série qui s’afficheront sur votre fil d’actualité. Par contre, même si vous ne likez et ne commentez jamais les publications d’un ami, l’algorithme de Facebook pourra voir si vous dialoguez régulièrement avec lui, et aura dans ce cas tendance à afficher son profil en priorité sur votre fil d’actualité.

[nextpage title=”Les publicités ciblées peuvent être configurées (et désactivées)”]Fonctionnalité déjà présente sur le réseau social, Facebook a récemment annoncé que l’accès aux paramètres de gestions des publicités ciblées avait été revu et corrigé avec l’arrivée du nouvel algorithme. Le réseau social permet ainsi de définir précisément nos centres d’intérêt, les annonceurs susceptibles de nous intéresser. Si les contenus sponsorisés sont généralement ciblés en fonction du profil utilisateur, il est également possible de désactiver la personnalisation des publicités d’un simple clic.

Crédits – Facebook
Crédits – Facebook