Dossier

[Guide] 25 conseils pour ne pas mourir 25 000 fois dans un Dark Souls (et Bloodborne)

Par G33K VNR le

Ce dossier a été écrit à l’attention des joueurs qui envisagent de se lancer dans l’aventure de Dark Souls III sans avoir expérimenté auparavant les jeux précédents de FromSoftware. Il s’applique donc à tous les jeux produits par le studio depuis la période où est entré en scène Hidetaka Miyazaki, à savoir Demon’s Souls (2010), Dark Souls (2012), Dark Souls II (2014), Bloodborne (2015) et le récent Dark Souls III (2016).

dark-souls-2

Il ne contient absolument aucun spoiler pour aucun des jeux. Sa lecture est d’ailleurs adaptée à n’importe quel joueur désireux de se lancer dans l’un des jeux déjà disponibles sans se gâcher le moindre aspect de l’histoire mais sans non plus subir de plein fouet les régles parfois très punitives qui y sont à l’œuvre, et qu’un joueur non­averti pourrait trouver rédhibitoires. Les conseils donnés ici n’abordent pas les spécificités techniques du combat, des statistiques ou du craft, ils jettent juste un éclairage global sur la manière dont un joueur débutant devrait aborder cette première aventure pour ne pas se sentir trop perdu ou persécuté par les mécaniques et la philosophie souvent cruelles des jeux FromSoftware. Si Dark Souls III revient presque plus à une fusion entre les fondamentaux de Demon’s Souls et de Bloodborne que de ceux de Dark Souls premier du nom dans son fonctionnement général (Hub séparé du reste du monde ouvert principal, barre de mana…), il introduit cependant quelques nouveautés très intéressantes (4 anneaux équipables, les fioles d’Estus Cendreux pour le mana, une plus grande souplesse dans le switch entre les différents serments). Il obéit néanmoins toujours à toutes les règles des jeux FromSoftware dépeintes dans cette liste. Tous les conseils s’appliquent donc à Dark Souls III comme aux autres jeux du studio, à quelques petites nuances près, que nous vous laisserons bien évidemment découvrir vous-­mêmes. Chacun de ces conseils est important, c’est pourquoi leurs intitulés finissent tous par un point d’exclamation.

Notre test de Dark Souls III
Notre test de Bloodborne
Notre test de Dark Souls II