Dossier

Prise en main : Dell Venue 11 Pro

Notre avis
6 / 10
Ordinateurs

Par Pierre le

L’éternel Dell revient avec un nouveau modèle de tablette hybride PC équipée de Windows 8.1 : La Venue 11 Pro. Un produit de qualité qui ne fait pourtant pas d’étincelles et qui traîne derrière lui de gros défauts. Néanmoins, Dell montre qu’il reste une valeur sûre dans le monde des PC portables.

_SAM4016

Design :

Du Dell tout craché. Le design, s’il ne prend pas trop de risques, s’avère sobre et passe partout. Nous avons donc une tablette qui ne mise pas sur les artifices visuels avec son plastique soft-touch. Nous trouvons simplement un logo Dell en aluminium et une encoche pour ouvrir la machine. Les boutons, eux aussi en aluminium, s’intègrent parfaitement au tout. Sur les tranches, nous trouvons un port USB, une prise jack 3,5 mm, une prise pour la charge, un port micro HDMI et un slot SD. Sur la tranche inférieure, nous avons les ports pour y accrocher le clavier fourni avec la tablette.

_SAM4013

Le clavier chiclet, non-fourni avec la tablette, assure lui aussi l’aspect global de la machine sans en faire trop. Nous avons en test un clavier semi-rigide, à la manière de celui de la Microsoft Surface. Un clavier en plastique à l’intérieur qui peut entourer la tablette pour servir de protection. De même, la partie supérieure du clavier peut se plier afin de tenir l’écran. Car oui, l’écran de la tablette ne dispose pas de pied amovible. Ici, c’est bien le clavier qui servira de support. Si l’idée est plutôt maligne sur le papier, nous allons voir que ce n’est pas réellement la trouvaille du siècle. Notons qu’un deuxième clavier, en aluminium brossé, lui, est également proposé avec le Dell Venue 11 Pro.

Une tablette qui fait dans la sobriété et qui ne se distingue pas par son design. Si Dell s’inspire de la Surface pour ses hybrides, nous regrettons un manque de prise de risque, comme c’est le cas chez Lenovo ou Sony. Pourtant, un design simple peut parfois s’avérer plus efficace que l’innovation à tout prix. Malheureusement, nous regrettons tout de même que la Dell Venue 11 Pro n’ait pas plus de personnalité et ne soit pas immédiatement reconnaissable.

_SAM3999

Caractéristiques

Le Dell Venue 11 Pro, comme son nom l’indique, est équipé d’un écran de 10,8 pouces d’une définition de 1920 x 1080 pixels. Un écran full HD accompagné d’un processeur Intel. Pour notre part, nous avons un exemplaire équipé d’un processeur Intel Atom Bay Trail Z3770 (elle est aussi disponible avec core i3 ou i5), d’une puce graphique Intel HD 4200, de 2 Go de RAM et d’un disque dur SSD de 64 Go (upgradable jusqu’à 256 Go). Nous avons également une batterie Lithium-Ion 4 cellules qui promet jusqu’à 8 heures d’autonomie, un APN de 8 mégapixels et une webcams de 2 mégapixels.

Le tout tourne bien entendu sous Windows 8.1 et est condensé dans des dimensions de 280 x 12,5 x 177 mm. Notons le poids de la machine, 800 grammes. Un poids assez lourd pour une tablette.

_SAM3995

Utilisation

Côté utilisation, la tablette Dell est plutôt agréable à utiliser. Si le poids surprend au début, cela ne gêne guère en utilisation domestique. Cependant, c’est une autre histoire en utilisation nomade, la machine étant lourde et encombrante. Mais passons.

Nous n’avons eu aucun souci particulier avec la machine, celle-ci étant optimisée et suffisamment puissante pour une utilisation bureautique et internet. De même, l’écran en 1080p rempli son contrat sans pour autant briller, adoptant un taux de contraste adéquat. Le processeur Intel Bay Trail est accompagné de 4 Go de RAM et d’une Intel HD 4200 sur notre exemplaire de test, ce qui nous a permis de faire tourner des petits jeux. Par exemple, une partie d’Hearthstone (graphismes à fond) est tout à fait possible. Le vieillissant World of Warcraft tourne également parfaitement sur la tablette/PC.

_SAM4027

Néanmoins, il y a quelque chose qui dérange dans ce Dell. La machine est en effet vendue comme une tablette et propose des périphériques (comme les coques claviers) vendus à part. Il faut signaler que la machine est tout de même chère et qu’avec Windows 8.1, elle propose plus une expérience ultrabook que tablette (l’éternel problème des hybrides). Pour avoir un réel ultrabook, il faudra donc passer à la caisse et acheter les périphériques à part.

Clavier

Concernant les périphériques, nous avons eu un clavier semi-rigide vendu séparément. Concernant celui-ci, c’est le plus gros ratage de la tablette. Si l’idée de s’en servir comme coque et soutien de l’écran est plutôt bonne, dans les faits, on se demande pourquoi Dell n’a pas intégré un pied directement derrière l’écran. En effet, le soutien est assez précaire et si vous n’avez pas de clavier ou de dock, il est impossible de la garder debout.

_SAM4028

Concernant le clavier en lui même, rien de bien folichon non plus. Après l’avoir clipsé à la tablette (même principe que la Surface), on se rend compte qu’il est de bien mauvaise qualité. Les touches ont en effet du mal à réagir, souvent, et dès que vous posez le poignet sur la partie vide, vous avez une chance sur trois d’appuyer sur le trackpad, le mécanisme de celui-ci s’étendant autour de sa zone dédiée. Le trackpad, lui, est également désagréable et vous aurez vite fait de n’utiliser que le tactile.

Batterie

La batterie est quant à elle au niveau des standards actuels. En utilisation bureautique, elle tient jusqu’à 10 heures. En lecture vidéo ou en jeu, elle tombe à 6 heures. Une batterie qui ne fait pas de miracle mais pas totalement à la ramasse non plus.

_SAM4019

Verdict

L’hybride Dell Venue 11 Pro est une bonne machine qui traîne de gros boulets. Son prix, tout d’abord. Si dans sa plus petite configuration la tablette ne dépasse pas les 550 euros, il va falloir mettre la main à la poche si vous voulez disposer d’un ultrabook complet (clavier) ou augmenter ses capacités. De même, nous vous déconseillons l’achat du clavier semi-rigide, totalement raté.

Néanmoins, la Venu 11 Pro dispose d’atouts à ne pas négliger. S’inspirant de la Surface, la machine est assez similaire dans l’utilisation et s’avère agréable à prendre en main, malgré son poids. De même, l’écran est agréable à l’œil et ses performances sont acceptables. Une machine qui aurait mérité un meilleur traitement de la part de Dell. Dommage.

_SAM4037

L’éternel Dell revient avec un nouveau modèle de tablette hybride PC équipée de Windows 8.1 : La Venue 11 Pro. Un produit de qualité qui ne fait pourtant pas d’étincelles et qui traîne derrière lui de gros défauts. Néanmoins, Dell montre qu’il reste une valeur sûre dans le monde des PC portables.

_SAM4016

Design :

Du Dell tout craché. Le design, s’il ne prend pas trop de risques, s’avère sobre et passe partout. Nous avons donc une tablette qui ne mise pas sur les artifices visuels avec son plastique soft-touch. Nous trouvons simplement un logo Dell en aluminium et une encoche pour ouvrir la machine. Les boutons, eux aussi en aluminium, s’intègrent parfaitement au tout. Sur les tranches, nous trouvons un port USB, une prise jack 3,5 mm, une prise pour la charge, un port micro HDMI et un slot SD. Sur la tranche inférieure, nous avons les ports pour y accrocher le clavier fourni avec la tablette.

_SAM4013

Le clavier chiclet, non-fourni avec la tablette, assure lui aussi l’aspect global de la machine sans en faire trop. Nous avons en test un clavier semi-rigide, à la manière de celui de la Microsoft Surface. Un clavier en plastique à l’intérieur qui peut entourer la tablette pour servir de protection. De même, la partie supérieure du clavier peut se plier afin de tenir l’écran. Car oui, l’écran de la tablette ne dispose pas de pied amovible. Ici, c’est bien le clavier qui servira de support. Si l’idée est plutôt maligne sur le papier, nous allons voir que ce n’est pas réellement la trouvaille du siècle. Notons qu’un deuxième clavier, en aluminium brossé, lui, est également proposé avec le Dell Venue 11 Pro.

Une tablette qui fait dans la sobriété et qui ne se distingue pas par son design. Si Dell s’inspire de la Surface pour ses hybrides, nous regrettons un manque de prise de risque, comme c’est le cas chez Lenovo ou Sony. Pourtant, un design simple peut parfois s’avérer plus efficace que l’innovation à tout prix. Malheureusement, nous regrettons tout de même que la Dell Venue 11 Pro n’ait pas plus de personnalité et ne soit pas immédiatement reconnaissable.

_SAM3999

Caractéristiques

Le Dell Venue 11 Pro, comme son nom l’indique, est équipé d’un écran de 10,8 pouces d’une définition de 1920 x 1080 pixels. Un écran full HD accompagné d’un processeur Intel. Pour notre part, nous avons un exemplaire équipé d’un processeur Intel Atom Bay Trail Z3770 (elle est aussi disponible avec core i3 ou i5), d’une puce graphique Intel HD 4200, de 2 Go de RAM et d’un disque dur SSD de 64 Go (upgradable jusqu’à 256 Go). Nous avons également une batterie Lithium-Ion 4 cellules qui promet jusqu’à 8 heures d’autonomie, un APN de 8 mégapixels et une webcams de 2 mégapixels.

Le tout tourne bien entendu sous Windows 8.1 et est condensé dans des dimensions de 280 x 12,5 x 177 mm. Notons le poids de la machine, 800 grammes. Un poids assez lourd pour une tablette.

_SAM3995

Utilisation

Côté utilisation, la tablette Dell est plutôt agréable à utiliser. Si le poids surprend au début, cela ne gêne guère en utilisation domestique. Cependant, c’est une autre histoire en utilisation nomade, la machine étant lourde et encombrante. Mais passons.

Nous n’avons eu aucun souci particulier avec la machine, celle-ci étant optimisée et suffisamment puissante pour une utilisation bureautique et internet. De même, l’écran en 1080p rempli son contrat sans pour autant briller, adoptant un taux de contraste adéquat. Le processeur Intel Bay Trail est accompagné de 4 Go de RAM et d’une Intel HD 4200 sur notre exemplaire de test, ce qui nous a permis de faire tourner des petits jeux. Par exemple, une partie d’Hearthstone (graphismes à fond) est tout à fait possible. Le vieillissant World of Warcraft tourne également parfaitement sur la tablette/PC.

_SAM4027

Néanmoins, il y a quelque chose qui dérange dans ce Dell. La machine est en effet vendue comme une tablette et propose des périphériques (comme les coques claviers) vendus à part. Il faut signaler que la machine est tout de même chère et qu’avec Windows 8.1, elle propose plus une expérience ultrabook que tablette (l’éternel problème des hybrides). Pour avoir un réel ultrabook, il faudra donc passer à la caisse et acheter les périphériques à part.

Clavier

Concernant les périphériques, nous avons eu un clavier semi-rigide vendu séparément. Concernant celui-ci, c’est le plus gros ratage de la tablette. Si l’idée de s’en servir comme coque et soutien de l’écran est plutôt bonne, dans les faits, on se demande pourquoi Dell n’a pas intégré un pied directement derrière l’écran. En effet, le soutien est assez précaire et si vous n’avez pas de clavier ou de dock, il est impossible de la garder debout.

_SAM4028

Concernant le clavier en lui même, rien de bien folichon non plus. Après l’avoir clipsé à la tablette (même principe que la Surface), on se rend compte qu’il est de bien mauvaise qualité. Les touches ont en effet du mal à réagir, souvent, et dès que vous posez le poignet sur la partie vide, vous avez une chance sur trois d’appuyer sur le trackpad, le mécanisme de celui-ci s’étendant autour de sa zone dédiée. Le trackpad, lui, est également désagréable et vous aurez vite fait de n’utiliser que le tactile.

Batterie

La batterie est quant à elle au niveau des standards actuels. En utilisation bureautique, elle tient jusqu’à 10 heures. En lecture vidéo ou en jeu, elle tombe à 6 heures. Une batterie qui ne fait pas de miracle mais pas totalement à la ramasse non plus.

_SAM4019

Verdict

L’hybride Dell Venue 11 Pro est une bonne machine qui traîne de gros boulets. Son prix, tout d’abord. Si dans sa plus petite configuration la tablette ne dépasse pas les 550 euros, il va falloir mettre la main à la poche si vous voulez disposer d’un ultrabook complet (clavier) ou augmenter ses capacités. De même, nous vous déconseillons l’achat du clavier semi-rigide, totalement raté.

Néanmoins, la Venu 11 Pro dispose d’atouts à ne pas négliger. S’inspirant de la Surface, la machine est assez similaire dans l’utilisation et s’avère agréable à prendre en main, malgré son poids. De même, l’écran est agréable à l’œil et ses performances sont acceptables. Une machine qui aurait mérité un meilleur traitement de la part de Dell. Dommage.

_SAM4037

Notre avis

Inachevé

6 / 10