Dossier

Prise en main : Motorola Moto 360

Gadget

Par Anh Phan le

Après la LG G Watch R, je vous propose une petite prise en main de la nouvelle Motorola Moto 360 qui arrivera d’ici la fin du mois en Europe au prix de 249€. Sous Android Wear, elle vous propose un écran rond avec une résolution de 320×290 et non 320×320 comme sa concurrente coréenne.

motorola-moto-360-live-01

En effet, il y a une petite bande noire en bas de l’écran qui sert en fait au capteur de luminosité de la montre. Mais ce n’est tout puisque la Moto 360 vous propose aussi un cardio-fréquencemètre, la certification IP67 et la recharge sans-fil Qi.

motorola-moto-360-live-06

Si au niveau de l’expérience utilisateur, on reprend ce qu’on connait déjà avec les autres montres sous Android Wear, on ne peut pas ne pas être sous le charme de la Moto 360 quand on la découvre en vrai pour la première fois. Le design est franchement réussi et je la préfère nettement à celle de sa concurrente directe chez LG. Si on n’y fait pas attention, elle ressemble vraiment à une montre. En fait, le capteur de luminosité adapte tellement bien l’éclairage de l’écran qu’on ne voit pas forcément au premier coup d’oeil que c’est un écran. L’écran OLED à la place d’un écran LCD n’y est pas étranger non plus.

motorola-moto-360-live-07

La finition est excellente avec un cadran rond et biseauté. Le cuir utilisé pour le bracelet est de qualité et vous pourrez le changer pour un bracelet métal si vous le souhaitez. Comme Motorola le précise, la Moto 360 est une montre et non un objet connecté. Dans l’absolu, je suis d’accord mais c’est une montre qu’on devra recharger tous les jours… En tout cas, Motorola propose ici ce qui est de plus sexy pour une montre Android Wear. Maintenant, je rêve d’une Moto 360 avec toutes les fonctions de la Smartwatch 3 de Sony Mobile, ce qui devrait arriver d’ici le CES vu comment les constructeurs se bousculent autour de ce marché.

Après la LG G Watch R, je vous propose une petite prise en main de la nouvelle Motorola Moto 360 qui arrivera d’ici la fin du mois en Europe au prix de 249€. Sous Android Wear, elle vous propose un écran rond avec une résolution de 320×290 et non 320×320 comme sa concurrente coréenne.

motorola-moto-360-live-01

En effet, il y a une petite bande noire en bas de l’écran qui sert en fait au capteur de luminosité de la montre. Mais ce n’est tout puisque la Moto 360 vous propose aussi un cardio-fréquencemètre, la certification IP67 et la recharge sans-fil Qi.

motorola-moto-360-live-06

Si au niveau de l’expérience utilisateur, on reprend ce qu’on connait déjà avec les autres montres sous Android Wear, on ne peut pas ne pas être sous le charme de la Moto 360 quand on la découvre en vrai pour la première fois. Le design est franchement réussi et je la préfère nettement à celle de sa concurrente directe chez LG. Si on n’y fait pas attention, elle ressemble vraiment à une montre. En fait, le capteur de luminosité adapte tellement bien l’éclairage de l’écran qu’on ne voit pas forcément au premier coup d’oeil que c’est un écran. L’écran OLED à la place d’un écran LCD n’y est pas étranger non plus.

motorola-moto-360-live-07

La finition est excellente avec un cadran rond et biseauté. Le cuir utilisé pour le bracelet est de qualité et vous pourrez le changer pour un bracelet métal si vous le souhaitez. Comme Motorola le précise, la Moto 360 est une montre et non un objet connecté. Dans l’absolu, je suis d’accord mais c’est une montre qu’on devra recharger tous les jours… En tout cas, Motorola propose ici ce qui est de plus sexy pour une montre Android Wear. Maintenant, je rêve d’une Moto 360 avec toutes les fonctions de la Smartwatch 3 de Sony Mobile, ce qui devrait arriver d’ici le CES vu comment les constructeurs se bousculent autour de ce marché.