Dossier

Prise en main : Motorola Moto X (2014)

Android

Par Anh Phan le

Avec toute l’actualité de ces derniers, je vous propose aujourd’hui la prise en main du nouveau Motorola Moto X qui a été officialisé la semaine dernière et qui permet donc le renouvellement d’un smartphone déjà excellent dans sa première version.

motorola-moto-x-live-01

Du côté des caractéristiques techniques, je pense que vous les connaissez déjà. Pour rappel, le Motorola Moto X vous propose un design en aluminium et la possibilité de personnaliser le dos de l’appareil. L’appareil sur lequel on a une démo avait un dos en bambou et il faut l’avouer, c’était du plus bel effet et ça change radicalement de la concurrence.
Au niveau des caractéristiques techniques, ce nouveau Moto X est doté d’un écran AMOLED Corning Gorilla Glass 3 de 5,2″ avec une résolution Full HD et donc une densité de 423ppp, d’un processeur quad-core Qualcomm Snapdragon 801 cadencée à 2,5 GHz, avec une mémoire interne de 16Go, 2Go de RAM, un GPU Adreno 330, d’un capteur photo de 13 mégapixels avec double flash et un objectif ouvrant à F/2.25, des Bluetooth 4.0 LE, NFC, WiFi a/b/g/n/ac, GPS, 4G LTE Cat. 4, d’une caméra visio de 2 mégapixels et d’une batterie de 2300 mAh, le tout sous Android 4.4 « Pure » dans une taille de 140,8×72,4×9,9mm et un poids de 144g. À noter qu’une version 32Go sera proposée quand Moto Maker arrivera en France. Comptez 519 euros et 539€ pour la version personnalisable disponible sur le site du constructeur.

motorola-moto-x-live-09

En terme de design, le cru 2014 reprend les lignes essentielles de la version 2013 et on reconnait tout de suite le lien de parenté. Pour ce qui est de la finition, Motorola ne déçoit pas propose un produit très bien fini. Les tranches sont en aluminium et le dos personnalisable est un plus indéniable. Le bambou de notre version de démo rendait très bien et je pourrai me laisser tenter en fait. Un peu comme le Sony Xperia Z3, le smartphone tient très bien en main et fait un peu moins pataud qu’un LG G3 par exemple. L’écran qui passe de 4,7″ avec 5,2″ est un petit plus qui devra plaire à ceux qui recherche un grand écran. De mes premiers retours, je n’ai pas eu de soucis particulier en pleine luminosité. Je vous rappelle que c’est un écran AMOLED ce qui implique de forts contrastes.

motorola-moto-x-live-03

La force du premier Moto X était sa capacité d’être toujours à l’écoute de son utilisateur. Du coup, un peu comme les Google Glass, il suffisait de dire “OK Google” suivi de ses instructions et le Moto X s’exécutait. On retrouve bien évidemment la même fonction sur le Moto X de cette année excepté que vous pouvez désormais personnaliser l’appel au smartphone. Côté Android, vous serez heureux d’apprendre que c’est quasiment la version stock à peu de choses près.

motorola-moto-x-live-05

Au final, et comme pour son prédécesseur, le Motorola Moto X est une excellente alternative aux constructeurs coréens et japonais. Il est moins cher que ses concurrents alors qu’il propose des caractéristiques techniques similaires. La seule chose qui peut bloquer ce nouveau Moto X, c’est surtout la concurrence féroce que se livrent tous les construteurs.

Avec toute l’actualité de ces derniers, je vous propose aujourd’hui la prise en main du nouveau Motorola Moto X qui a été officialisé la semaine dernière et qui permet donc le renouvellement d’un smartphone déjà excellent dans sa première version.

motorola-moto-x-live-01

Du côté des caractéristiques techniques, je pense que vous les connaissez déjà. Pour rappel, le Motorola Moto X vous propose un design en aluminium et la possibilité de personnaliser le dos de l’appareil. L’appareil sur lequel on a une démo avait un dos en bambou et il faut l’avouer, c’était du plus bel effet et ça change radicalement de la concurrence.
Au niveau des caractéristiques techniques, ce nouveau Moto X est doté d’un écran AMOLED Corning Gorilla Glass 3 de 5,2″ avec une résolution Full HD et donc une densité de 423ppp, d’un processeur quad-core Qualcomm Snapdragon 801 cadencée à 2,5 GHz, avec une mémoire interne de 16Go, 2Go de RAM, un GPU Adreno 330, d’un capteur photo de 13 mégapixels avec double flash et un objectif ouvrant à F/2.25, des Bluetooth 4.0 LE, NFC, WiFi a/b/g/n/ac, GPS, 4G LTE Cat. 4, d’une caméra visio de 2 mégapixels et d’une batterie de 2300 mAh, le tout sous Android 4.4 « Pure » dans une taille de 140,8×72,4×9,9mm et un poids de 144g. À noter qu’une version 32Go sera proposée quand Moto Maker arrivera en France. Comptez 519 euros et 539€ pour la version personnalisable disponible sur le site du constructeur.

motorola-moto-x-live-09

En terme de design, le cru 2014 reprend les lignes essentielles de la version 2013 et on reconnait tout de suite le lien de parenté. Pour ce qui est de la finition, Motorola ne déçoit pas propose un produit très bien fini. Les tranches sont en aluminium et le dos personnalisable est un plus indéniable. Le bambou de notre version de démo rendait très bien et je pourrai me laisser tenter en fait. Un peu comme le Sony Xperia Z3, le smartphone tient très bien en main et fait un peu moins pataud qu’un LG G3 par exemple. L’écran qui passe de 4,7″ avec 5,2″ est un petit plus qui devra plaire à ceux qui recherche un grand écran. De mes premiers retours, je n’ai pas eu de soucis particulier en pleine luminosité. Je vous rappelle que c’est un écran AMOLED ce qui implique de forts contrastes.

motorola-moto-x-live-03

La force du premier Moto X était sa capacité d’être toujours à l’écoute de son utilisateur. Du coup, un peu comme les Google Glass, il suffisait de dire “OK Google” suivi de ses instructions et le Moto X s’exécutait. On retrouve bien évidemment la même fonction sur le Moto X de cette année excepté que vous pouvez désormais personnaliser l’appel au smartphone. Côté Android, vous serez heureux d’apprendre que c’est quasiment la version stock à peu de choses près.

motorola-moto-x-live-05

Au final, et comme pour son prédécesseur, le Motorola Moto X est une excellente alternative aux constructeurs coréens et japonais. Il est moins cher que ses concurrents alors qu’il propose des caractéristiques techniques similaires. La seule chose qui peut bloquer ce nouveau Moto X, c’est surtout la concurrence féroce que se livrent tous les construteurs.